Accueil > langue française > dictionnaire > asservissement n.m.

asservissement

nom masculin


Citations avec asservissement


  • Henri Barbusse (Asnières 1873-Moscou 1935)
    À l'ulcère du monde, il y a une grande cause générale : c'est l'asservissement au passé, le préjugé séculaire qui empêche de tout refaire proprement selon la raison et la morale.
    L'Enfer, Librairie Mondiale
  • Aleksandr Sergueïevitch Griboïedov (Moscou 1795-Téhéran 1829)
    Je serais heureux de servir ; ce qui me répugne, c'est d'être asservi.
    Le Malheur d'avoir trop d'esprit, II, 2
  • Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe (Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C.)
    Être asservi à soi-même est le plus pénible des esclavages.
    Questions naturelles, préface du 3e Livre
    Sibi servire gravissima servitus est.

Mots proches

Lequel de ces mots prend deux « n » ?