prestation

nom féminin

(latin praestatio, -onis)

Définitions de prestation


  • Fourniture ou travail exécuté pour s'acquitter d'une obligation légale ou contractuelle.
  • Service fourni par quelqu'un, une collectivité : Un hôtel qui offre de remarquables prestations.
  • (Emploi critiqué.) Fait de se produire en public et de montrer ses talents, en particulier dans le domaine du spectacle ou des sports : Prestation télévisée d'un leader politique.
  • Allocation attribuée aux militaires. (On distingue les prestations en deniers [prêt, solde] et les prestations en nature.)
  • Dans les sociétés traditionnelles, institution réglant le temps de service d'un jeune marié dans sa belle-famille, et les biens et valeurs que lui ou ses parents doivent fournir aux parents de la jeune épousée. (Les prestations donnent lieu à des contre-prestations.)

Expressions avec prestation



  • Contrat de prestation de service ou contrat de mise à disposition,

    contrat passé entre une entreprise de travail temporaire et l'entreprise utilisatrice et qui contient obligatoirement certaines mentions relatives à la mission du salarié intérimaire (durée, caractéristiques du poste de travail, etc.) ainsi que le motif du recours à l'intérim.
  • Prestation de serment,

    action de prêter serment.
  • Prestations de sécurité sociale,

    versements effectués par les caisses de sécurité sociale aux assurés sociaux (remboursement des frais médicaux et pharmaceutiques, indemnités journalières, etc.).
  • Prestations familiales,

    ensemble des aides financières à caractère familial ou social attribuées par les caisses d'allocations familiales et destinées à compenser les charges de famille des personnes physiques résidant en France.
  • Droit

    Prestation compensatoire,

    capital qu’un des époux peut devoir verser à son ex-conjoint lors du divorce, en argent ou par l’attribution de biens ou de droits, en raison des disparités de conditions de vie consécutives à la rupture du mariage.

Mots proches

Lequel de ces mots comporte un « i » et non un « y » ?