pourriture

nom féminin

(de pourrir)

Définitions de pourriture


  • État d'un corps en décomposition.
  • Partie pourrie de quelque chose : Ôter la pourriture d'un fruit.
  • État de grande corruption, de détérioration morale : La pourriture qui règne dans ce milieu social.
  • Populaire. Personne corrompue, abjecte, vile (surtout terme d'injure).
  • Nom donné à plusieurs maladies des végétaux, causées le plus souvent par des champignons ou par des bactéries.
  • État du raisin provoqué par le développement d'un champignon, Botrytis cinerea, sur la baie.
  • Fermentation que subissent les pâtes céramiques dans l'opération du pourrissage.

Expressions avec pourriture



  • Pourriture d'hôpital,

    infection gangreneuse des plaies, contagieuse, qui se voyait autrefois dans les services hospitaliers.

Difficultés de pourriture


  • SENS

    Ne pas confondre ces quatre mots.

    Pourrissage n.m. = conservation des pâtes céramiques en atmosphère humide.

    Pourrissement n.m. = au sens figuré, détérioration ; plus rarement, au sens propre, décomposition. Le pourrissement d'un conflit social. Le pourrissement d'un fruit.

    Pourriture n.f. = état d'un corps en décomposition. Tomber en pourriture.

    Putréfaction n.f. = décomposition bactérienne d'un organisme mort. Cadavre en état de putréfaction.
    remarque
    Pourrissement et pourriture vont de pair : pourrissement désigne le processus, pourriture le résultat. Mais pourrissement ne s'emploie guère qu'au sens figuré (le pourrissement d'une situation). Putréfaction, comme pourrissement, désigne un processus ; c'est un mot qui appartient au vocabulaire didactique et qui n'est employé qu'à propos des êtres vivants.


Citations avec pourriture


  • Charles Maurras (Martigues 1868-Saint-Symphorien 1952)
    Académie française, 1938
    Quand un régime tombe en pourriture, il devient pourrisseur : sa décomposition perd tout ce qui l'approche.
    La Dentelle du rempart, Grasset

Mots proches

« Dans ces parages de l'aisance, on voudrait tant que tout fût pour le mieux dans le meilleur des mondes » (Aragon). « Mieux » et « meilleur » sont ici :