Accueil > langue française > dictionnaire > moquer v.t. - se moquer v.pr.

moquer

verbe transitif Conjugaison

(radical expressif mokk-, indiquant le mépris)

  • Littéraire. Railler quelqu'un, quelque chose, le tourner en ridicule.

se moquer

verbe pronominal Conjugaison

  • 1. Tourner quelqu'un, quelque chose en ridicule, s'amuser d'eux : Se moquer d'un ami étourdi.

    Synonymes :

    brocarder - chiner - mettre en boîte - railler - ridiculiser - rire de - s'amuser de

  • 2. Ne faire nul cas de quelque chose, de quelqu'un, ne pas s'en soucier, y être indifférent : Se moquer du qu'en-dira-t-on. Je me moque de ce qu'il pense.

    Synonymes :

    dédaigner - ignorer - se désintéresser de - se ficher de (familier) - se foutre de (populaire)

    Contraires :

    se préoccuper de - s'intéresser à

  • 3. Tromper ou essayer de tromper quelqu'un, quelque chose avec désinvolture : On l'a cru sur parole, et il s'est moqué de nous.

    Synonymes :

    bafouer - berner - duper - mépriser - mystifier - rouler (familier) - se jouer de - trahir

Expressions avec moquer

moquer

verbe transitif Conjugaison

  • Se faire moquer de soi,

    être l'objet de railleries.

se moquer

verbe pronominal Conjugaison

  • Littéraire. Vous vous moquez,

    vous ne parlez pas sérieusement.

    Synonymes :

    blaguer (familier) - plaisanter - rigoler (familier)

Homonymes des variantes de moquer



    moqua

  • moka nom masculin

    moquas

  • moka nom masculin

    moquât

  • moka nom masculin

Difficultés de moquer


  • ACCORD

    À la forme pronominale, le participe s'accorde toujours avec le sujet : elles se sont moquées de lui.

  • CONSTRUCTION

    Se moquer de qqn : les enfants se moquent de vous ; nous nous moquions gentiment de ce vieil original. Construction normale et courante.
    Se moquer, sans complément, est vieilli, sauf dans quelques tours exclamatifs figés : vous vous moquez ! C'est se moquer ! Moquez-vous ! Vous moqueriez-vous, par hasard ? Registre soutenu.

    Moquer qqch, qqn. La construction directe, vieillie dans l'usage courant, n'est plus utilisée que dans le registre littéraire : « Moi, dont tu as si souvent moqué l'optimisme » (J. Romains).

    Se faire moquer de soi. Tournure admise par l'usage, bien qu'elle fasse pléonasme (de soi répète se).
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, préférer : faire rire de soi, être tourné en dérision, avoir l'air ridicule, etc.

    Se moquer que (+ subjonctif) : je me moque que cela lui plaise ou non, c'est comme ça.


Citations avec moquer


  • Bible
    Ne vous y trompez pas ; on ne se moque pas de Dieu.
    Saint Paul, Épître aux Galates, VI, 7

Mots proches

Lequel de ces noms n'est pas féminin ?