mode

nom féminin

(latin modus, manière)

Définitions de mode


  • Littéraire. Manière de vivre, de se comporter, propre à une époque, à un pays : Se conformer à la mode de chez nous.
  • Manière passagère de se conduire, de penser, considérée comme de bon ton dans un milieu, à un moment donné : La mode des vacances à la ferme. La mode des cheveux courts. Suivre la mode.
  • Aspect caractéristique des vêtements correspondant à une période bien définie ; modèle correspondant à cette caractéristique : Mode de printemps. Journal de mode.
  • Commerce, industrie de la toilette : Travailler dans la mode.

Expressions avec mode



  • À la mode,

    qui suit la mode dans sa manière de se vêtir ; qui est au goût du jour, en vogue : Chanson à la mode. Cela revient à la mode.
  • À la mode de,

    suivant l'usage de telle région, de tel pays, telle époque, etc.
  • À la mode de Bretagne,

    se dit de parents (cousin, oncle, neveu, etc.) qui ont entre eux un rapport de descendance directe par rapport à des cousins germains (deux cousins à la mode de Bretagne sont des enfants de deux cousins germains ; par rapport aux fils de son cousin, l'ego est dit oncle à la mode de Bretagne ; par rapport au père de son cousin, l'ego est dit neveu à la mode de Bretagne) ; se dit de personnes ayant un lien de parenté éloigné.
  • Bœuf (à la) mode,

    bœuf piqué de lard et cuit avec carottes et oignons.
  • Passer de mode,

    cesser d'être en vogue ; être démodé.

Homonymes de mode



Difficultés de mode


  • ORTHOGRAPHE

    Bœuf mode. Avec mode toujours au singulier et sans trait d'union : des bœufs mode.
    remarque
    Dans des bœufs mode, le pluriel bœufs se prononce [bœf], en faisant entendre le f comme au singulier, et non [bø] (prononciation normale de ce pluriel).


Citations avec mode


  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Le changement de modes est l'impôt que l'industrie du pauvre met sur la vanité du riche.
    Maximes et pensées
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    La mode meurt jeune. C'est ce qui fait sa légèreté si grave.
    Le Grand Écart, Stock
  • Léon-Paul Fargue (Paris 1876-Paris 1947)
    La mode est une fille à qui sa mère veut survivre.
    Sous la lampe, Gallimard
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Il y a autant de faiblesse à fuir la mode qu'à l'affecter.
    Les Caractères, De la mode
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    À l'égard des modes, les gens raisonnables doivent changer les derniers, mais ils ne doivent pas se faire attendre.
    Mes pensées
  • Pierre Reverdy (Narbonne 1889-Solesmes 1960)
    Il n'y a qu'une chose qui se démode : la mode, et c'est la mode qui emporte le succès.
    En vrac, Éditions du Rocher
  • Octave Uzanne (1852-1931)
    La mode est la littérature de la femme. La toilette est son style personnel.
    Parisiennes de ce temps en leurs divers milieux, états et conditions, Mercure de France

Mots proches

« Dans cette boutique, on trouve des chapeaux [rose] et des manteaux [marron]. » À quel(s) adjectif(s) mettez-vous un « s » ?