Accueil > langue française > dictionnaire > malade adj. - malade adj. et n. - malade n.

malade

adjectif

(latin male habitus, qui est en mauvais état)

  • 1. Se dit d'un être vivant qui souffre d'une maladie : Un cheval malade. Un arbre malade.

    Synonymes :

    indisposé - mal fichu (familier) - patraque (familier) - souffrant

    Contraires :

    dispos - sain

  • 2. Se dit d'un organe qui est touché, atteint par la maladie : Une dent malade.
  • 3. Qui éprouve un malaise, qui a en particulier la nausée : Être malade en voiture.
  • 4. Qui se sent mal physiquement ou psychologiquement : J'étais malade de le voir dans cet état.

    Synonymes :

    retourné - révolutionné (familier) - secoué - traumatisé

  • 5. Qui est troublé dans ses facultés intellectuelles, morales ou dans ses sentiments : Esprit malade.

    Synonymes :

    cinglé (familier) - dérangé (familier) - désaxé - maboul (populaire) - perturbé - piqué (familier) - sonné (populaire) - timbré (familier) - toqué (familier)

  • 6. Familier. Qui est en piteux état : Un livre bien malade.
  • 7. Qui n'est pas prospère, ne fonctionne pas au mieux : La France malade de l'inflation.
  • 8. Familier. Fou : Tu n'es pas malade de crier comme ça !

malade

adjectif et nom

  • Familier. Qui est très entiché de quelque chose ; fou : Ce sont des malades du golf.

malade

nom

  • Personne dont la santé est altérée.

    Synonyme :

    patient

Expressions avec malade

malade

adjectif

  • L'homme malade,

    nom donné à l'Empire ottoman avant la Première Guerre mondiale.
  • Familier. Malade à crever, comme un chien,

    très malade.
  • Familier. Se faire porter malade,

    feindre une maladie pour échapper à une corvée.

malade

nom

  • Grand malade,

    personne gravement malade.

Citations avec malade


  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Tu ne meurs pas de ce que tu es malade, tu meurs de ce que tu es vivant.
    Essais, III, 13
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Je n'ai plus que deux affaires : l'une de savoir être malade, l'autre de savoir mourir.
    Mes pensées
  • Joseph d'Arbaud (Meyrargues 1874-Aix-en-Provence 1950)
    Dans le corps malade, l'âme se sent toute seule.
    Le Laurier d'Arles
    Dins lou cors malaut l'amo se sènt souleto.

  • Guillaume Bouchet sieur de Brocourt (Poitiers 1513-1594)
    Je voudrais […] que l'on fît comme en un certain pays, là où si les malades meurent, on fait payer les médecines à leurs médecins.
    Les Sérées
  • Eugène Ionesco (Slatina 1912-Paris 1994)
    Un médecin consciencieux doit mourir avec le malade s'ils ne peuvent pas guérir ensemble.
    La Cantatrice chauve, Gallimard
  • Charles Hubert Millevoye (Abbeville 1782-Paris 1816)
    Triste et mourant à son aurore
    Un jeune malade, à pas lents,
    Parcourait une fois encore
    Le bois cher à ses premiers ans.

    Élégies, la Chute des feuilles
  • Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule (Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972)
    Académie française, 1946
    Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent.
    Knock ou le Triomphe de la médecine, I, Knock , Gallimard
  • Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule (Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972)
    Académie française, 1946
    Malgré toutes les tentations contraires, nous devons travailler à la conservation du malade.
    Knock ou le Triomphe de la médecine, I, Knock , Gallimard
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Comme les rêves d'un malade.
    Art poétique, 7
    Velut aegri somnia.
  • Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski (Moscou 1821-Saint-Pétersbourg 1881)
    Le criminel, au moment où il accomplit son crime, est toujours un malade.
    Crime et Châtiment, III, 5

Mots proches

Dans l'expression « ne pas avoir un sou vaillant », quelle est la nature de « vaillant » ?