Accueil > langue française > dictionnaire > investiture n.f.

investiture

nom féminin

(latin médiéval investitura)

  • 1. Acte par lequel un parti politique désigne son (ou ses) candidat(s) pour une élection, et qui confère au candidat le droit d'invoquer le patronage de cette formation.
  • 2. Toute procédure qui tend, en régime parlementaire, à confier à un nouveau chef de gouvernement et/ou à un nouveau gouvernement la confiance du Parlement.
  • 3. Acte faisant suite à l'hommage et au serment de foi, et par lequel le seigneur remettait au vassal un objet (gant, rameau, motte de terre, couteau) symbolisant la transmission du fief.
  • 4. Cérémonie marquant l'entrée en fonctions officielle d'un nouveau chef d'État.

Difficultés de investiture


  • SENS

    Ne pas confondre ces deux mots de forme proche.

    Investissement n.m. = emploi de capitaux ; placement de fonds. Un investissement rentable.
    remarque
    Ce substantif correspond au verbe investir, placer (de l'anglais to invest) : investir des capitaux.

    Investiture n.f. = mise en possession d'un pouvoir ou d'une autorité par une procédure déterminée. Investiture, par son parti, d'un candidat à une élection.
    remarque
    Ce substantif correspond au verbe investir, charger officiellement d'un pouvoir (du latin investire, entourer) : investir le Premier ministre.

Mots proches

Quand on mesure le degré d'humidité de l'air, on parle de :