Accueil > langue française > dictionnaire > forcer v.t. - forcer v.t. ind. - forcer v.i. - être forcé v.pass. - se forcer v.pr.

forcer

verbe transitif Conjugaison

(latin populaire *fortiare, du bas latin fortia, force)

  • 1. Employer la force ou un autre moyen que le moyen adéquat pour ouvrir quelque chose, faire fonctionner un mécanisme : Forcer une serrure avec un crochet.

    Synonymes :

    crocheter - fracturer

  • 2. Fausser quelque chose en exerçant une trop grande pression sur lui : Forcer une vis.

    Synonymes :

    déformer - gauchir

  • 3. Franchir un passage malgré une forte résistance : Les manifestants ont forcé le barrage.
  • 4. Pénétrer de force malgré une interdiction : Les journalistes ont forcé sa porte.
  • 5. Exercer une pression morale sur autrui, obliger quelqu'un à ouvrir son cœur ou à aller contre ses idées : Forcer la conscience de quelqu'un.

    Synonymes :

    assujettir - astreindre - imposer - réduire

  • 6. Ne pas se soumettre à l'influence, à l'action d'une force, d'une puissance supérieure à soi, aller contre quelque chose pour arriver à ses fins : Forcer la nature, le destin.
  • 7. Faire naître un sentiment, une attitude, sous l'effet d'un ascendant irrésistible ou d'une pression : Acte courageux qui force l'admiration.

    Synonymes :

    arracher - conquérir - emporter

  • 8. Solliciter quelqu'un, quelque chose à l'excès, exiger d'eux un travail, un rendement supérieur à celui fourni d'habitude : Forcer un moteur. Forcer un élève.
  • 9. Augmenter fortement une quantité, un rythme : Forcer son allure.

    Synonymes :

    hâter - précipiter - presser

  • 10. Aller au-delà de ce qui est offert, présenté normalement : Forcer le sens d'un mot.

    Synonymes :

    accentuer - altérer - déformer - dénaturer - détourner - exagérer - grossir - outrer

  • 11. Contraindre quelqu'un, l'obliger à faire quelque chose : On l'a forcé à démissionner.

    Synonymes :

    acculer - contraindre - obliger

  • Équitation

    12. Pousser trop un cheval, le faire trop courir.
  • Horticulture

    13. Soumettre une plante au forçage.
  • Vénerie

    14. Courir un animal jusqu'à ce qu'il soit pris par la meute.

forcer

verbe transitif indirect Conjugaison

  • Familier. User avec excès de quelque chose : Le cuisinier a un peu forcé sur le poivre.

forcer

verbe intransitif Conjugaison

  • 1. Fournir un effort exagéré, trop grand : Courez sans forcer.
  • 2. Fournir ou subir un effort excessif : Cordage qui force trop.
  • 3. Jeter une carte de la couleur demandée, mais plus forte que les cartes déjà jouées.

    Synonyme :

    monter

  • 4. En parlant d'une manœuvre, d'une amarre, être fortement raidie par l'effort qui s'exerce sur elle.
  • 5. Synonyme de forcir.

    Synonyme :

    forcir

être forcé

verbe passif

  • 1. Être dans l'obligation d'agir de telle ou telle manière : Je suis forcé de m'abstenir pour trois jours.
  • 2. Être imposé par la contrainte, la force ou la nécessité : Consentement forcé.
  • 3. Être inéluctable, inévitable, obligatoire : C'est une conséquence forcée de la tension internationale.

    Synonymes :

    inévitable - obligatoire

    Contraires :

    bénévole - consenti - facultatif - libre - volontaire

  • 4. Manquer de naturel, être contraint, hypocrite : Un rire forcé.

    Synonymes :

    affecté - artificiel - contraint - factice - faux - hypocrite - outré

    Contraires :

    authentique - naturel - sincère - spontané - vrai

  • 5. Être outré, s'écarter de la norme, du vrai ou du naturel : Plaisanteries forcées.

    Synonyme :

    exagéré

se forcer

verbe pronominal Conjugaison

  • 1. S'imposer l'obligation de faire quelque chose, s'obliger à : Il se force à parler très lentement.

    Synonymes :

    s'escrimer à - s'évertuer à - tâcher de

  • 2. Faire quelque chose en fournissant un gros effort sur soi-même, en allant à l'encontre de son envie, de ses désirs : J'ai dû me forcer pour aller le voir.

Expressions avec forcer

forcer

verbe transitif Conjugaison

  • Forcer la décision,

    faire basculer le sort en faveur de quelqu'un, de quelque chose ; trancher, décider du résultat.
  • Forcer la main à quelqu'un,

    l'obliger à agir contre sa volonté.
  • Familier. Forcer la note, la dose,

    en rajouter, exagérer.
  • Vieux. Forcer une femme,

    la violer.
  • Équitation

    Forcer la main,

    se dit du cheval qui n'obéit plus à la main de son cavalier.
  • Prestidigitation

    Forcer la carte,

    faire croire à un spectateur à qui est présenté un jeu de cartes qu'il choisit une carte librement alors qu'il ne fait que prendre celle souhaitée par le prestidigitateur.

être forcé

verbe passif

  • Avoir la main forcée,

    être obligé de faire telle ou telle chose contre son gré.
  • Carte forcée,

    carte que le prestidigitateur vous oblige à prendre ; obligation, dépense à laquelle on ne peut se dérober.
  • C'est forcé,

    c'est inéluctable, cela ne peut être autrement : Il échouera, c'est forcé.

    Synonymes :

    fatal - immanquable - inéluctable - logique - obligé

  • Marche forcée,

    marche dont la durée et la rapidité dépassent celles des marches ordinaires ; au figuré, action longue et ardue entreprise pour atteindre un objectif : Parti qui se rénove à marche forcée.
  • Oscillations forcées,

    oscillations d'un système sous l'influence d'une force extérieure imposée dépendant du temps.

Homonymes des variantes de forcer



    force

  • force nom féminin
  • forces nom féminin pluriel

    forcent

  • force nom féminin
  • forces nom féminin pluriel

    forces

  • force nom féminin
  • forces nom féminin pluriel

Difficultés de forcer


  • CONJUGAISON

    Le c devient ç devant o et a : je force, nous forçons ; il força.

  • CONSTRUCTION

    Forcer à (+ infinitif) : on m'a forcé à le faire.
    remarque
    La construction avec de est aujourd'hui sortie de l'usage : « Un devoir impérieux me forçait de retourner à Paris » (G. de Nerval).

    Être forcé de (+ infinitif) : j'étais forcé d'accepter ; il était bien forcé de dire la vérité.

Mots proches

Parmi ces noms féminins, lequel ne devrait pas se finir par un « u » ?