effet

nom masculin

(latin effectus, de efficere, accomplir)

Définitions de effet


  • Résultat, conséquence de l'action d'un agent, d'un phénomène quelconque : Les cultures ont subi les effets du gel. Effet d'optique.
  • Suivi d'un nom apposé, indique l'agent déterminant : La hausse des prix résulte de l'effet dollar sur les importations.
  • Résultat attendu de l'action d'un produit, d'un comportement, d'un acte, etc., conçus, utilisés à cette fin : Le médicament commence à faire son effet.
  • Impression produite sur quelqu'un par quelqu'un ou quelque chose : Quel effet vous a fait ce discours ?
  • Résultat d'une action visant à frapper vivement les yeux, l'esprit, à susciter l'admiration, la surprise, etc., à produire une forte impression : Voilà un titre qui va faire de l'effet.
  • Attitude soigneusement préparée, comportement affecté en vue d'impressionner l'assistance : Raconter une histoire en ménageant ses effets.
  • Agroalimentaire

    Dans la fabrication du sucre, chacune des opérations successives de concentration d'un jus.
  • Physique et chimie

    Manifestation d'un phénomène prédit par la théorie, qu'un dispositif expérimental adéquat révèle immédiatement. (Exemple : effet Joule, effet Zeeman, etc.)
  • Sports

    Mouvement de rotation imprimé à une bille, à une boule, à une balle, à un ballon, en vue d'en modifier la trajectoire et, généralement, le rebond.
  • Textiles

    Élément dominant (chaîne ou trame) dans une armure de tissu.

Expressions avec effet



  • Soutenu. À cet effet,

    dans cette intention, en vue de ce résultat.
  • Littéraire. À effet,

    prétentieux : Une allusion à effet.
  • Faire des effets de voix, de jambes, de toilettes,

    attirer l'attention de l'assistance en en jouant habilement, d'une manière recherchée ou affectée.
  • Faire effet,

    produire l'action attendue.
  • Faire l'effet de,

    en donner l'impression : Il me fait l'effet d'être honnête.
  • Faire un drôle d'effet,

    produire une impression surprenante, désagréable.
  • Prendre effet,

    commencer à entrer en vigueur, en action.
  • Rester sans effet,

    être inefficace, n'avoir aucune action.
  • Se faire l'effet de,

    avoir l'impression d'être tel.
  • Sous l'effet de quelque chose,

    sous son action, son influence : Il est encore sous l'effet de l'anesthésie.
  • Banque

    Effet de commerce,

    titre représentatif d'une créance à vue ou à court terme, négociable par endossement et constatant l'obligation de payer une somme d'argent à une époque donnée. (La lettre de change, ou traite, le billet à ordre et le warrant sont des effets de commerce.)

    Effet financier,

    effet tiré par un banquier sur le client à qui il a accordé un crédit, et qui, une fois mobilisé, permet au banquier de se refinancer.
  • Équitation

    Effets de rênes,

    action de la main du cavalier pour obtenir un mouvement déterminé du cheval.
  • Mécanique

    À double effet, à simple effet,

    se dit d'une machine alternative, selon que la puissance est fournie pendant l'aller et le retour du piston ou pendant une seule de ses courses.
  • Psychologie

    Loi de l'effet,

    principe selon lequel tout apprentissage trouve son origine dans les modifications d'une réponse, causées par les résultats auxquels cette réponse conduit le sujet.

Difficultés de effet


  • EMPLOI

    À cet effet (= en vue de cela) est du registre soutenu, mais appartient au vocabulaire général : prière de ne s'essuyer les mains qu'avec les serviettes disposées à cet effet.
    À l'effet de (= dans l'intention de) appartient au vocabulaire juridique ou administratif : à l'effet de vendre.

    *Car en effet → car


Citations avec effet


  • Théodore de Banville (Moulins 1823-Paris 1891)
    Cherchez les effets et les causes,
    Nous disent les rêveurs moroses.
    Des mots ! des mots ! cueillons les roses !

    Les Cariatides

Mots proches

Comment s'accorde l'adjectif « chic » ?