affaire

nom féminin

(de à et faire)

Définitions de affaire


  • Ce qui est à faire, ce dont quelqu'un doit s'occuper : C'est une affaire qui peut attendre.
  • Ce qui concerne quelqu'un : Il fait ce qu'il veut, c'est son affaire.
  • Domaine qui relève de quelqu'un, qui lui convient parfaitement : La mécanique, c'est son affaire.
  • Ce qui relève de quelque chose ; question, problème : Une affaire d'honneur, de cœur.
  • Source de préoccupations, de difficultés ; situation dangereuse, périlleuse : Cette erreur, ce n'est pas une affaire.
  • Situation plus ou moins complexe qui fait l'objet d'un examen, d'une enquête ou d'une certaine publicité : Affaire policière, politique.
  • Situation délictueuse, dont le règlement est confié à la justice ; litige, procès : Instruire une affaire.
  • Entreprise commerciale ou industrielle : Diriger une affaire.
  • Transaction commerciale, marché, spéculation : Négocier, conclure une affaire.
  • Transaction commerciale avantageuse : À ce prix-là, c'est une affaire.
  • Engagement militaire, combat localisé.
  • Populaire. Coup, vol, hold-up, etc. : Être sur une affaire.

Expressions avec affaire



  • Avoir affaire à quelqu'un,

    devoir s'adresser à lui, ou, familièrement, risquer des représailles de sa part.
  • Avoir affaire avec quelqu'un,

    être en rapport avec lui pour traiter quelque question.
  • Ce n'est pas une petite, une mince affaire, c'est toute une affaire,

    c'est une chose difficile, compliquée.
  • C'est l'affaire d'un instant, d'une seconde, etc.,

    cela peut être réglé rapidement, facilement.
  • C'est une affaire entendue, une affaire faite,

    c'est une chose sûre.
  • C'est une autre affaire,

    cela change tout.
  • En faire son affaire,

    s'en charger personnellement.
  • Être à son affaire,

    faire une chose à laquelle on prend un vif intérêt ou qui relève directement de sa compétence.
  • Être hors d'affaire,

    être sorti d'une situation difficile.
  • Faire affaire (avec quelqu'un),

    conclure une transaction (avec lui).
  • Faire l'affaire,

    en parlant de quelqu'un, convenir à un emploi, à une fonction ; en parlant de quelque chose, correspondre à ce qui est recherché.
  • Faire l'affaire de quelqu'un,

    être utile, profitable à quelqu'un, l'arranger.
  • Populaire. Faire, régler son affaire à quelqu'un,

    le tuer.
  • Familier. La belle affaire !,

    qu'importe !, qu'est-ce que cela fait !
  • Ne rien faire à l'affaire,

    n'y jouer aucun rôle, n'y rien changer.
  • Sortir, tirer quelqu'un d'affaire,

    le sortir d'une situation difficile ou dangereuse.

Synonymes de affaire


Ce qui est à faire, ce dont quelqu'un doit s'occuper.

Synonymes :

Ce qui concerne quelqu'un.

Synonymes :

Ce qui relève de quelque chose ; question, problème.

Synonymes :

Source de préoccupations, de difficultés ; situation dangereuse,...

Synonymes :

Situation plus ou moins complexe qui fait l'objet d'un examen,...

Synonymes :

Situation délictueuse, dont le règlement est confié à la...

Synonymes :

Engagement militaire, combat localisé..

Synonymes :


Difficultés de affaire


  • ORTHOGRAPHE

    Toutes affaires cessantes (= sans délai), s'écrit de préférence au pluriel : je dois lui parler, toutes affaires cessantes.

    Avec ou sans majuscule, selon le sens.
    Les Affaires étrangères, les Affaires maritimes, avec un A majuscule, parce qu'il s'agit d'une administration centrale ; mais les affaires municipales, les affaires de l'État, sans majuscule, affaires désignant simplement ici ce qui fait l'objet d'une gestion publique.
    L'affaire Dreyfus (sans majuscule) mais, pour la désigner absolument : l'Affaire (avec un grand A).

    Avoir affaire / avoir à faire, en un mot ou en deux mots. Bien distinguer ces deux expressions.
    Avoir affaire à = trouver devant soi. Tu auras affaire à moi (formule de menace) ; il a eu affaire au directeur (= c'est le directeur qu'il a rencontré) ; nous avons affaire à un cas rare (= nous nous trouvons en présence d'un cas rare).
    Avoir à faire(qqch) / avoir à faire = être dans l'obligation de faire qqch ; devoir s'acquitter de plusieurs obligations : j'ai à faire une course, j'ai une course à faire ; j'ai beaucoup à faire, j'ai fort à faire et, absolument, j'ai à faire (= je suis occupé).


Citations avec affaire


  • Theodor Fontane (Neuruppin, Brandebourg, 1819-Berlin 1898)
    Notre affaire ce n'est pas la joie de vivre, ce n'est même pas l'amour, l'amour véritable, notre affaire c'est le devoir. Et c'est là quelque chose de spécifiquement prussien.
    Was uns obliegt, ist nicht die Lust des Lebens, auch nicht einmal die Liebe, die wirkliche, sondern lediglich die Pflicht. Es ist dies außerdem auch etwas speziell Preußisches.
    Der Stechlin

Mots proches

Un seul de ces mots prend deux « m ». Lequel ?