Accueil > langue française > dictionnaire > contredire v.t. - se contredire v.pr.

contredire

verbe transitif Conjugaison

(latin contradicere)

  • 1. Dire le contraire de ce que dit quelqu'un, énoncer quelque chose qui est en contradiction avec ses propos ou, en parlant des paroles elles-mêmes, s'opposer, être en contradiction avec ce qui a été dit : Son témoignage contredit le vôtre.

    Synonymes :

    contester - démentir - désavouer - réfuter

    Contraires :

    approuver - appuyer - confirmer - soutenir

  • 2. Être en opposition avec quelque chose, aller à l'encontre d'une évolution, d'une tendance, etc. : Faits qui contredisent une hypothèse.

    Synonymes :

    démentir - désavouer - réfuter

    Contraires :

    appuyer - confirmer

  • 3. Combattre les conclusions et les moyens de la partie adverse à un procès.

se contredire

verbe pronominal Conjugaison

  • Énoncer des arguments, des affirmations incompatibles, ou, en parlant de ces arguments, de ces affirmations, être incompatibles : Vos propositions se contredisent, mettez-vous d'accord.

Difficultés de contredire


  • CONJUGAISON

    Attention à la deuxième personne du pluriel à l'indicatif présent : vous contredisez, comme vous médisez et vous prédisez.


Citations avec contredire


  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Je me réserve avec fermeté le droit de me contredire.
    Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    […] Celui qui se contredit a plus de chances qu'un autre d'exprimer quelquefois du vrai, s'il en est au monde.
    Discours, au banquet des Rabelaisants, 1912
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    S'il se vante, je l'abaisse ; s'il s'abaisse, je le vante ; et le contredis toujours, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il est un monstre incompréhensible.
    Pensées, 420

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

Mots proches

« Les équipes [grecque] et [turque] se sont affrontées. » Où faut-il mettre un « s » ?