En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wudi

Empereur de Chine (140-87 avant J.-C.).

Son long règne marqua l'apogée de la dynastie des Han.

Il affermit le pouvoir central en luttant contre les féodaux auxquels il enleva tout pouvoir territorial et, grâce à la puissance de ses armées, étendit considérablement les limites de l'Empire chinois en menant d'incessantes campagnes victorieuses : au Nord, contre les peuples de la steppe, les Xiongnu de Mongolie (133, 128, 124, 119, 97 avant J.-C.) ; au Sud-Est, contre le royaume des Yue du Fujian (135, 112, 110 avant J.-C.) ; au Sud-Ouest, contre les Kunming du Yunnan (120) et au Nord-Est contre la Mandchourie et la Corée (128, 109 avant J.-C.). Il lança également de nombreuses expéditions d'exploration et missions diplomatiques en Asie centrale (dont la plus fameuse reste celle de Zhang Qian, en 139 avant J.-C.) et vers la Birmanie (136 avant J.-C.).

Cette grande expansion militaire et diplomatique était soutenue par un effort considérable de mise en valeur des territoires conquis : innombrables travaux d'irrigation dans la Chine du Nord, creusement d'un canal pour relier le bassin de la Wei à celui du fleuve Jaune (129 avant J.-C.), d'un autre pour mettre en communication la Wei au bassin de la Jing, au Nord (95 avant J.-C.), etc.

Mais les tendances autocratiques qui se développèrent sous le règne de Wudi provoquèrent après sa mort un divorce entre le corps des fonctionnaires et la Cour, qui devint, après la dictature du général Huo Guang (80 avant J.-C.), le centre d'intrigues menées par les familles des impératrices qui finirent par aboutir à l'usurpation du pouvoir par Wang Mang en 9 de notre ère.

Pour en savoir plus, voir les articles Han, histoire de la Chine.