En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Millon de Montherlant

Henry de Montherlant
Henry de Montherlant

Écrivain français (Paris 1895-Paris 1972).

Héritier du culte barrésien de l'énergie, il exalte dans ses romans (les Olympiques, 1924 ; les Bestiaires, 1926) les passions qui développent la vigueur physique et morale puis exprime sa vision de moraliste désabusé dans des récits (les Célibataires, 1934 ; les Jeunes Filles, 1936-1939) qui tournent en dérision « l'âme féminine ». L'héroïsme et la haine du sentimentalisme se retrouvent dans ses drames, qui ressuscitent l'austérité de la tragédie classique (la Reine morte, 1942 ; le Maître de Santiago, 1948 ; Malatesta, 1950 ; la Ville dont le prince est un enfant, 1951 ; Port-Royal, 1954 ; le Cardinal d'Espagne, 1960). Ne pouvant supporter de devenir aveugle, il se suicide. (Académie française, 1960.)