En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Don Juan

Molière, frontispice de Dom Juan
Molière, frontispice de Dom Juan

Personnage légendaire, sans doute inspiré d'un fait réel rapporté par la Chronique de Séville.

Don Juan Tenorio, meurtrier du commandeur Ulloa dont il a enlevé la fille, périt assassiné dans un couvent de franciscains où est enterrée sa victime. C'est, selon les moines, la statue du commandeur qui a accompli l'acte vengeur.

Ce châtiment exemplaire d'un séducteur impie a inspiré plusieurs œuvres littéraires, à commencer par la pièce de l'auteur espagnol Tirso de Molina, El Burlador de Sevilla (le Trompeur de Séville et le Convive de pierre, vers 1625), qui est à la source du mythe de Don Juan, ainsi que les comédies italiennes de Giliberto et Cicognini (vers 1650). Un grand nombre d'écrivains ont puisé dans ce mythe, tels Dorimond (1661), Molière (Dom Juan ou le Festin de pierre, 1665), Thomas Corneille (1677), Byron (1819-1824), Pouchkine (1830), Mérimée (1834), Zorilla (1844), Milosz (1911-1912), Montherlant (1958).

Don Juan est également le personnage titre d'un des grands opéras de Mozart, Don Giovanni (créé en 1787).

Enfin, la figure de ce grand séducteur a suscité quantité d'adaptations cinématographiques, de la Vie privée de Don Juan avec Douglas Fairbanks en 1934 à l'opéra filmé Don Giovanni de Joseph Losey en 1980, en passant par Don Juan 73 ou si Don Juan était une femme de Roger Vadim avec Brigitte Bardot...