En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Don Giovanni

Opéra filmé de Joseph Losey, en collaboration avec Frantz Salieri, sur une idée de Rolf Liebermann, avec Ruggero Raimondi (Don Giovanni), John Macurdy (le Commandeur), Edda Moser (Donna Anna), Kiri Te Kanawa (Donna Elvira), Kenneth Riegel (Don Ottavio), José Van Dam (Leporello), Teresa Berganza (Zerlina), Malcolm King (Masetto),Éric Adjani (le valet).

  • Scénario : Joseph Losey, Patricia Losey, d'après le livret de Lorenzo Da Ponte pour l'opéra de Mozart
  • Photographie : Gerry Fischer
  • Décor : Alexandre Trauner
  • Musique : Mozart, Lorin Maazel (direction musicale)
  • Montage : Reginald Beck
  • Pays : France, Italie et R.F.A.
  • Date de sortie : 1980
  • Son : couleurs
  • Durée : 3 h 05

Commentaire

Premier exemple de « film-opéra » (et non seulement de cinématographie plus ou moins complète, plus ou moins habile, d'un opéra célèbre), Don Giovanni a été à sa sortie l'objet de toutes les polémiques passionnées qui marquent les œuvres d'avant-garde. Mais nombre des arguments échangés ne concernent que les spécialistes de la direction musicale et de l'interprétation lyrique, voire de la prise de son directe, dont les préférences ne touchent que faiblement le grand public auquel le film était destiné. La réussite éclatante à nos yeux de Don Giovanni provient de la rencontre entre la lecture de l'œuvre de Mozart par Losey (qui y retrouvait nombre de ses préoccupations éthiques et sociales) et un environnement parfaitement choisi (Murano, le théâtre de Vicence, les villas de Vénétie). De surcroît, l'interprétation, à commencer par le rôle-titre, est très supérieure à ce qu'on pouvait en attendre sur une scène. Le repérage et le décor relancent constamment la dramaturgie : ces ressources ont été exploitées avec toute la liberté et la rigueur de l'expérience par le cinéaste.

Voir aussi Don Juan.