En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul von Beneckendorff und von Hindenburg

Le maréchal Hindenburg
Le maréchal Hindenburg

Maréchal et homme d'État allemand (Posen 1847-Neudeck, Prusse-Orientale, 1934).

Il sert au grand état-major sous Moltke et Schlieffen, puis au ministère sous Verdy du Vernois. Retraité en 1911, il est rappelé en 1914. Vainqueur des Russes à Tannenberg, il prend le commandement en chef du front oriental. En août 1916, il succède, avec son chef d'état-major Ludendorff, à Falkenhayn comme chef d'état-major général. Écrasant d'abord la Roumanie (octobre 1916), il adopte délibérément une attitude défensive à l'Ouest, afin de secourir les Autrichiens en Galicie et sur la Piave. Il contraint Roumains et Russes à l'armistice (1917) et ramène en France ses divisions. Mais les quatre offensives d'envergure lancées du 21 mars au 15 juillet 1918 ne peuvent disloquer le front allié. Battu par Foch, Hindenburg doit signer l'armistice de 1918 qui consacre la défaite allemande. Successeur d'Ebert comme président de la République de Weimar (1925), il fait preuve d'un grand respect pour la Constitution. Il finira cependant par se laisser convaincre par von Papen d'appeler Hitler à la chancellerie (janvier 1933).