En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Paul Goebbels

Homme politique allemand (Rheydt 1897-Berlin 1945).

Frappé d'une infirmité congénitale, il se consacre aux études littéraires et au journalisme, où il révèle un talent de polémiste. Il est gagné, en 1922, au national-socialisme par Gregor Strasser, qui fait de lui son secrétaire. Nommé chef du parti à Berlin en 1926, il réussit à conquérir la capitale au national-socialisme et dirige le périodique Der Angriff (1927-1933).

Chef de la propagande du parti en 1928, il est chargé par Hitler de l'action politique et psychologique à mener sur le peuple allemand, et est nommé à cet effet, en 1933, ministre de la Propagande et de l'Information (Volksaufklärung und Propaganda), fonction qu'il conservera jusqu'à sa mort. En 1938, il orchestrera l'incendie des synagogues et le pillage des maisons juives. D'une fidélité absolue à Hitler, il fait de la propagande une véritable technique de manipulation, appuyée notamment sur la presse et la radio.

En juillet 1944, Goebbels est chargé de la direction de la « guerre totale ». Il tente alors de relever le moral de ses concitoyens par des informations exaltantes sur des armes secrètes et imparables. Resté jusqu'à la fin auprès du Führer, qui l'a désigné dans son testament comme chancelier du Reich, il s'empoisonne avec toute sa famille lors des derniers combats de Berlin.

Pour en savoir plus, voir les articles antisémitisme, histoire de l'Allemagne, Seconde Guerre mondiale.