En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Metallica

Metallica
Metallica

Groupe américain de rock, de hard-rock et de trash metal formé en 1981 en Californie autour de Lars Ulrich (batterie) et James Alan Hetfield (guitare, chant), rejoints par Kirk Hammett (guitare) et Cliff Burton, mort en 1987,, remplacé par Jason Newsted (basse).

Cela commence comme une pièce de théâtre absurde. Lars Ulrich, tennisman professionnel danois, et James Hetfield, punk, fan de skateboard, issu d'une famille pieuse et sévère, se rencontrent en 1981 par le biais d'une petite annonce musicale. Après plusieurs changements de personnel, la formation se stabilise (avec Kirk Hammett à la guitare et Cliff Burton à la basse) pour Kill 'Em All (1983), une version stéréotypée mais ultra-accélérée et débridée du heavy metal. Endormis par ce qu'ils considèrent comme les mièvreries de Bon Jovi et de Van Halen, les fans de rock dur les accueillent comme des prophètes. Ride The Lightning (1984), plus personnel et moins extrême, permet à Metallica de canaliser son énergie, mais aussi de changer une fois pour toutes la face du hard.

Noirs et durs. À force de tournées et grâce à un support sans faille des milieux spécialisés, Master Of Puppets (1986) atteint le sommet des charts. Ce véritable exploit se réalise sans le support d'un clip ou d'un single. En 1987, le bassiste Cliff Burton périt dans un accident de bus. Le remplaçant, Jason Newsted, fait son baptême avec un maxi de reprises punk et …And Justice For All (1988), une heure de compositions sèches, froides et sophistiquées. En 1991, l'album Metallica entre à la première place des charts et se vend à plus de 10 millions d'exemplaires. Le groupe devient alors le symbole d'une génération qui noie ses angoisses dans une musique dense, vindicative mais recherchée. Leurs paroles reflètent les obsessions adolescentes (désespoir, drogue, mort), mais s'avèrent aussi de pertinentes critiques de la justice, de la manipulation, de la violence politique et des folies contemporaines. En quelques années, Metallica est parvenu à imposer une musique extrême au grand public, et à devenir un grand groupe de scène (Live Shit en 1993). C'est une des valeurs sûres du rock, vendant autant de disques que les superstars de U2.