En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Van Halen

Groupe américain de rock et de hard-rock formé en 1974 à Pasadena, Californie, par Edward « Eddie » Van Halen (guitare), Alex Van Halen (batterie), Michael Anthony (basse) et David Lee Roth, remplacé par Sammy Hagar, puis par Gary Cherone (chant).

Les frères Van Halen, émigrés hollandais formés à la musique classique par un père joueur de clarinette, se reconvertissent très tôt dans le rock. Ils sillonnent les clubs de Californie et se font remarquer par Gene Simmons, de Kiss, qui finance leur démo et facilite la signature avec la firme Warner. Le producteur Ted Templeman (Doobie Brothers) fait de Van Halen (1978) un album majeur qui se vend à 6 millions d'exemplaires. Leur hard-rock agile et accrocheur et surtout une reprise racée de You Really Got Me, des Kinks, créent un début de phénomène. Leur secret : un chanteur extravagant, extraverti, provocateur et brillant, David Lee Roth, et un guitariste d'une rapidité étourdissante, Eddie Van Halen, qui construit lui-même ses instruments afin d'en tirer des sonorités uniques. Ce virtuose révolutionne la guitare et donne un sérieux coup de vieux à Eric Clapton lui-même. En 1982, il est d'ailleurs réclamé par Michael Jackson pour le solo de Beat It.

Hits, hits, hits… hourra ! Les albums suivants, Van Halen 2 (1979) et Women And Children First (1980), font de Van Halen l'emblème du son hard-rock FM américain, c'est-à-dire acceptable par un public large. Tout au long des années 1980, ils vont vendre un minimum de un million d'exemplaires par nouveau disque (Fair Warning, en 1981, et Diver Down, en 1982). Grâce à des reprises de Roy Orbison, Martha And The Vandellas, Elmore James et à leurs propres compositions, ils alignent inlassablement des hits, comme en témoignent l'album 1984 et le tube Jump. En 1985, Roth démarre une carrière solo jonchée de succès, mais qui va lentement décliner. Il est remplacé par Sammy Hagar, qui n'a pas la pétulance de son prédécesseur. Pourtant, 5150 (1986), OU812 (1988), For Unlawful Carnal Knowledge (1991), le Live : Right Here Right Now (1993) et Balance (1995) atteignent de manière quasi systématique les premières places des ventes et des charts. La légende et les feux d'artifice de guitare sont devenus moins intéressants, mais ils continuent. En 1996, le chanteur Sommy Hagar s'en va et David Lee Roth revient pour deux chansons lors d'une apparition aux MTV Awards. Il est ensuite remplacé par Gary Cherone, l'ancien chanteur d'Extreme.