En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

kharidjisme

Secte musulmane intransigeante et rigoriste, qui se constitua en 660.

Le kharidjisme est la doctrine d'une secte musulmane qui s'est définie, une quarantaine d'années après l'hégire, par des revendications et un rigorisme à l'encontre desquels la majorité de l'islam fit front à travers le sunnisme et le chiisme.

Les kharidjites, d'abord partisans de Ali, se séparèrent de lui en 657. Ils devinrent alors les adversaires acharnés des chiites, n'admettant comme califes que ceux qui étaient restés ou se tiendraient dans ce qu'ils considéraient comme la voie droite, le détenteur d'un tel titre « fût-il un esclave noir ». Ils se ramifièrent en différents courants parmi lesquels les ibadites et les sufrites. Ils rallièrent certaines tribus berbères du Maghreb dans plusieurs révoltes contre les conquérants arabes dont celle de 739-740 au Maroc et fondèrent, avec le soutien des Nafusas, la principauté rustémide de Tahert (777-909) dans le Maghreb central.

Pour en savoir plus, voir l'article Berbères.

Subsistent aujourd'hui les ibadites du sultanat d'Oman et ceux d'Afrique du Nord (île de Djerba, Mzab). Ils prennent à la lettre les notions et valeurs du Coran en les poussant jusqu'à leurs conséquences extrêmes et considèrent que, dans une communauté musulmane « juste », le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel s'identifient.

Pour en savoir plus, voir l'article islam.