En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

innovation

ÉCONOMIE

L'innovation consiste à appliquer une découverte à la sphère de la production, qu'il s'agisse de l'agriculture, de l'industrie ou des services. Ainsi, l'invention de la lampe à incandescence par l'Américain Thomas Edison, en 1878, donna lieu à la production industrielle de l'ampoule électrique par l'entrepreneur néerlandais Anton Philips. On peut distinguer les innovations qui portent sur les produits et les innovations de procédé, qui sont relatives aux facteurs de production – comme l'amélioration des biens d'équipement et l'organisation du travail humain.

Les innovations de produit sont de trois types. Un premier type consiste à fabriquer un produit entièrement nouveau : par exemple, la télévision lors de son lancement sur le marché, après la Seconde Guerre mondiale. Un autre type d'innovation tient à la nouveauté du produit par rapport à un usage déjà existant : c'est le cas du disque compact remplaçant le disque vinyle. Enfin, il existe des innovations dites « incrémentales », qui se caractérisent par l'amélioration d'un produit déjà existant, tel que le téléviseur couleur se substituant au téléviseur noir et blanc.

Les innovations de procédé concernent la production des biens et des services. La moissonneuse-batteuse a supplanté la faux du paysan d'autrefois, de même que l'informatique et la robotique ont révolutionné les modes de production industrielle. Parallèlement à l'amélioration des moyens de production, l'adoption de nouvelles formes d'organisation du travail dans l'entreprise relève également de l'innovation, comme le taylorisme (division du travail) ou le fordisme (système du convoyeur ou chaîne de montage).

L'innovation est une notion-clé de la pensée économique. L'Autrichien Joseph Alois Schumpeter (1883-1950), dans Théorie de l'évolution économique (1912), la définit comme le fait de mettre en œuvre une nouvelle fonction de production. L'innovation est le produit de la démarche entrepreneuriale, et plus particulièrement celle de l'entrepreneur dynamique – celui qui, selon l'expression de Schumpeter, « nage contre le courant » et bouleverse la routine de la production. L'échec de l'innovation peut entraîner la faillite de l'entreprise. En revanche, la réussite de l'innovation engendre le profit. L'innovation, assimilée à un processus de « destruction créatrice », introduit une rupture dans l'équilibre économique et est à l'origine de fluctuations dans le processus de croissance.