En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

betterave

(de bette et rave)

Fabrication du sucre
Fabrication du sucre

La culture des betteraves demande une bonne préparation du sol, avec un labour d'hiver. On la récolte avec des machines qui combinent les opérations d'arrachage et de décolletage (élimination des feuilles et de la partie supérieure des racines).

La betterave sucrière

La croissance de la betterave (et de sa racine) s'effectue au printemps et durant l'été, où ses besoins en lumière sont très importants. La récolte a lieu à la fin de septembre ou au début d'octobre. Dans les régions méditerranéennes, la betterave sucrière est une culture d'hiver, irriguée et récoltée au début de l'été. Les rendements obtenus sont de l'ordre de 80 t de racines par hectare, soit 8 t de sucre, le rendement en saccharose pouvant atteindre 20 %. Dans l'Union européenne, une politique de quotas a été établie pour éviter la surproduction. La part des betteraves destinée à la fabrication d'alcool représente 5 % de la production ; elle pourrait s'accroître si l'utilisation des biocarburants se développe.

La betterave rouge ou potagère

La racine de la betterave rouge se charge de divers pigments (anthocyanes), selon des anneaux concentriques. Ses exigences sont identiques à celle des autres betteraves. Les semis se font de mars à début avril pour une récolte en juin-juillet (recours à la culture protégée sous bâche à plat ou petit tunnel) ou de la mi-mai à fin juin pour une récolte à l'automne. Pour l'essentiel, la betterave rouge est proposée en produit prêt à l'emploi culinaire, après appertisation ou pasteurisation.