En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aldéhyde

(de alcool déhydrogéné)

Composé organique se déduisant des hydrocarbures en remplaçant un groupe CH3 par un groupe CH≅O.

Les aldéhydes RCO―H ne se distinguent chimiquement des cétones RCO―R′ que par les propriétés dues à l'atome d'hydrogène lié au groupe carbonyle C≅O. Ils sont faciles à oxyder en acides RCOOH : dosage des aldéhydes par la réaction de Fehling. Généralement plus volatils que les alcools correspondants, ils ont une grande importance pratique. Certains d'entre eux sont des intermédiaires industriels intéressants. Les aldéhydes aromatiques et terpéniques sont des arômes naturels ou synthétiques utilisés en parfumerie et en pharmacie. La fonction aldéhyde, caractérisée par le groupement fonctionnel ―CH≅O, se rencontre dans un grand nombre de produits complexes importants tels que les glucides.

Les aldéhydes se nomment en faisant suivre le nom de l'hydrocarbure correspondant (avec 2 H à la place de l'oxygène) de la terminaison –al : méthanal, éthanal, etc. La nomenclature ancienne, encore utilisée, est basée sur le nom de l'acide qui dérive de l'aldéhyde par oxydation : ainsi, le méthanal est appelé aussi aldéhyde formique ou formaldéhyde ; l'éthanal, aldéhyde acétique ou acétaldéhyde.

Comme les cétones, les aldéhydes peuvent donner lieu à des réactions d'addition grâce à la double liaison carbone-oxygène qu'ils renferment.