Identifiez-vous ou Créez un compte

accords de Washington ou accords d'Oslo

L'accord de Washington, 1993
L'accord de Washington, 1993

Accords intérimaires sur l'autonomie des territoires occupés signés le 13 septembre 1993 à la Maison-Blanche par Israël et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Les accords ont été négociés secrètement par Mahmud Abbas, numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et Shimon Peres, alors ministre des Affaires étrangères israélien, dans la capitale norvégienne, Oslo, en marge des négociations plurilatérales sur la paix au Proche-Orient engagées en 1991 à l'initiative des États-Unis.

Précédés le 9 septembre, par la reconnaissance mutuelle d'Israël et de l'OLP, ces accords consistent en une déclaration de principes sur des modalités intérimaires d'autonomie pour les territoires occupés, s'appliquant, avec plusieurs échéances, à une période de cinq ans, au terme de laquelle devait entrer en vigueur le statut définitif, préalablement négocié, de ces territoires.

Les accords de Washington sont devenus moribonds à la suite du déclenchement de la seconde Intifada en septembre 2000 et de la réoccupation par Israël de plusieurs régions de Cisjordanie.

Pour en savoir plus, voir les articles Yasir Arafat, Fatah, Hamas, Palestine.