Identifiez-vous ou Créez un compte

Intifada

(arabe intifāḍa, « soulèvement »)

L'Intifada
L'Intifada

Révolte nationaliste des Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, déclenchée en décembre 1987.

Spontanée au départ, cette protestation véhémente contre l'occupation israélienne a par la suite été encadrée par l'O.L.P. et le mouvement islamiste Hamas. L'Intifada a brisé le statu quo qui avait régné dans les territoires occupés pendant vingt ans, au prix toutefois de nombreuses victimes (plus de 1 100 Palestiniens, une trentaine de soldats israéliens et une quarantaine de colons tués de décembre 1987 à septembre 1993). Elle a cessé avec l'accord israélo-palestinien de Washington et l'octroi à Gaza et à Jéricho d'un statut d'autonomie (1993-1994).

Déclenchée par la répression sanglante des manifestations que suscita la visite d'Ariel Sharon, alors chef de l'opposition israélienne, le 28 septembre 2000, sur l'esplanade des Mosquées (le mont du Temple pour les Juifs) à Jérusalem, une seconde Intifada embrase les territoires occupés depuis cette date. Rapidement militarisée, elle s'accompagne d'un nombre de victimes palestiniennes très supérieur à celui des Israéliens malgré la violence des attentats suicide perpétrés par les mouvements extrémistes palestiniens.