En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Toucouleurs

Peuple vivant au Sénégal, ainsi qu'au Mali et en Mauritanie.

Islamisés depuis le xie siècle, les Toucouleurs ont un système de parenté fondé sur le lignage à filiation patrilinéaire (nyol) et la famille étendue, à la tête desquels se trouve un doyen dépositaire de l'autorité. Leur culture matérielle (mil et arachide cultivés sur des concessions territoriales, et pêche) dépend du lignage et d'un système de castes caractérisé par l'hérédité, l'endogamie et la spécialisation professionnelle. Branche d'un lignage, la famille étendue, patrilocale et patrilinéaire, est une unité sociale de base à qui est reconnu un usufruit sur un territoire défini (galle). Le poids de ces déterminations et de leurs conséquences économiques (émigration), ainsi que les contacts interethniques sont à l'origine de l'acculturation des Toucouleurs.

Cette population du Fouta-Toro (→ Tekrour) semble s'y être formée par métissage des Peuls avec les Noirs Sérères et Wolofs. Ils renversent en 1776 la dynastie païenne (Denianké) des Peuls, incapable de résister à la pression des Maures, et fondent une confédération théocratique dirigée par un almami élu, sans grand pouvoir.

Faidherbe en commence le morcellement (1857), qui s'achève à la mort de leur dernier almami, en 1890. Beaucoup d'entre eux suivent El-Hadj Omar qui, dans une marche victorieuse vers le Niger, s'empare des États bambara (Kaarta, 1857 ; Ségou, 1861) et peul (Macina, 1862) et s'y installent.