En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nubie

Région de l'Afrique du Nord-Est, de part et d'autre de la frontière égypto-soudanaise, comprenant la vallée du Nil, dans la zone des cataractes, et celle de l'Atbara.

Une part importante de la population a été déplacée vers la Haute-Égypte lors de la création du lac Nasser, en amont du haut barrage d'Assouan, au sud de la 1re cataracte.

HISTOIRE

Dès avant le IIIe millénaire, l'Égypte envoie des expéditions en Nubie, pays peu évolué, mais riche. Sous le règne du roi Djer (vers 2900 avant J.-C.), les Égyptiens atteignent la 2e cataracte. Durant le Moyen Empire, les pharaons soumettent la vallée jusqu'à la 3e cataracte. Sous la XVIIIe dynastie, Thoutmosis III étend sa domination jusqu'au sud de la 5e cataracte et place le pays sous l'autorité d'un vice-roi, « le fils royal de Koush » ; l'administration est entre les mains des fonctionnaires égyptiens, les indigènes adoptent les usages et l'écriture du conquérant. Pour fuir l'autorité des souverains libyens (XXIIe dynastie), des prêtres thébains, amoniens orthodoxes, créent à Napata une royauté théo-cratique. Vers 751, Piankhi fonde la XXVe dynastie koushite, qui conquiert et gouverne l'Égypte jusqu'en 656. Cambyse, conquérant de l'Égypte (525), ne réussit pas à occuper le territoire nubien. Napata, trop proche de la frontière, perd son rang de capitale politique, au profit de Méroé. En 24-23 avant J.-C., une expédition romaine détruit Napata. Méroé est conquise par le royaume d'Aksoum vers 350 avant J.-C.