En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Accords et difficultés de dilemme

 dilemme

nom masculin

(bas latin dilemma, du grec dilêmma)



Orthographe et prononciation
Avec deux m. Attention à ne pas prononcer ni écrire comme indemne.

Sens
Ce mot présente un sens courant et un sens technique.
  1. Sens courant. Obligation de choisir entre deux partis possibles, comportant tous deux des inconvénients. Je suis devant un dilemme : accepter d'être muté loin de chez moi ou accepter d'être mal payé. Ce sens consacré par l'usage est correct.
    recommandation
    Éviter néanmoins d'employer le mot au sens vague de « choix difficile, décision désagréable à prendre ». On n'écrira pas par exemple *je suis devant le dilemme d'être muté.

  2. Sens technique. Argument présentant au choix deux propositions dont l'une est nécessairement vraie si l'autre est fausse, et qui ont une même conclusion, laquelle s'impose donc de manière absolue (terme de logique formelle). Exemple de dilemme classique : l'ennemi n'a pu entrer dans la citadelle que si l'homme de garde l'a livrée ou s'il s'est endormi. Un traître est puni de mort. Une sentinelle qui s'endort en temps de guerre est punie de mort. L'homme de garde doit donc être exécuté.
    remarque
    Dilemme vient du grec dilemma, de dis-, en deux, et lêmma, argument, soit argument à deux fins.