Accueil > langue française > dictionnaire > philosopher v.i. - philosopher v.t. ind.

philosopher

verbe intransitif Conjugaison

(latin philosophari)

  • Traiter des matières de philosophie, se livrer à la spéculation philosophique.

philosopher

verbe transitif indirect Conjugaison

  • Discourir plus ou moins banalement sur quelque chose en s'en tenant à des idées générales.

    Synonymes :

    disputer (littéraire) - disserter - méditer - ratiociner


Citations avec philosopher


  • Jules Lagneau (Metz 1851-Paris 1894)
    Disons-le hardiment, philosopher c'est expliquer […] le clair par l'obscur, clarum per obscurius.
    In Revue philosophique février 1880
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Philosopher, c'est apprendre à mourir.
    Essais, I, 10
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher.
    Pensées, 4

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Platon (Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C.)
    Ceux qui, au sens droit du terme, se mêlent de philosopher, s'exercent à mourir.
    Phédon, 67e (traduction L. Robin)
  • Louise Levêque de, dite Louise de Vilmorin (Verrières-le-Buisson 1902-Verrières-le-Buisson 1969)
    Philosopher n'est qu'une façon de raisonner la mélancolie.
    Julietta, Gallimard

Mots proches

Laquelle de ces cours de justice prend une majuscule ?