Accueil > langue française > dictionnaire > mystique adj. et n. - mystique adj. - mystique n.f.

mystique

adjectif et nom

(latin mysticus, du grec mustikos, relatif aux mystères)

  • 1. Dont les idées, les attitudes sont empreintes de mysticisme : Un auteur mystique.

    Synonymes :

    illuminé - inspiré

  • 2. Qui proclame et défend son idéal avec exaltation : Un mystique de la révolution.

    Synonymes :

    enragé (familier) - exalté - fanatique - mordu (familier) - passionné - zélateur

mystique

adjectif

  • 1. Relatif au mysticisme, qui en est empreint : Une expérience mystique.

    Synonyme :

    extatique

  • 2. Qui a trait aux mystères divins.

mystique

nom féminin

  • 1. Doctrine relative à l'expérience d'une communication directe et personnelle avec le divin.
  • 2. Attachement passionnel à une doctrine ou à quelqu'un qui sont idéalisés : La mystique révolutionnaire.

Expressions avec mystique

mystique

adjectif

  • Amour mystique,

    qui transpose en Dieu l'amour humain.
  • Corps mystique,

    selon la théologie de saint Paul, désignation de l'Église formant un corps dont le Christ est la tête et les chrétiens les membres.
  • Délire mystique,

    délire où prédominent des préoccupations religieuses.
  • Testament mystique,

    testament écrit que le testateur présente clos et scellé, en présence de deux témoins, à un notaire, qui dresse un acte de suscription sur l'enveloppe.

Citations avec mystique


  • Antonin Artaud (Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948)
    Le tricheur est celui qui corrige le sort, donc le réel : c'est un mystique en son genre.
    Lettre à Steve Passeur, 13 décembre 1931 , Gallimard
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Arthur Rimbaud fut un mystique à l'état sauvage, une source perdue qui ressort d'un sol saturé.
    Accompagnements, Gallimard
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Un mystique, c'est toujours un homme qui veut oublier quelque chose.
    Situations I, Gallimard

  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
    Qui vous mangera de baisers,
    Que j'ai gardé la forme et l'essence divine
    De mes amours décomposés !

    Les Fleurs du Mal, Une charogne
  • Albert Béguin (La Chaux-de-Fonds 1901-Rome 1957)
    La mystique n'est pas ivresse, mais progrès, et cheminement vers une lumière certaine.
    Poésie de la présence, Le Seuil
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique.
    Notre jeunesse, Gallimard

Mots proches

Quelle locution est correcte ?