Accueil > langue française > dictionnaire > garde n. - garde n.m. - garde n.f.

garde

nom

(de garder)

garde

nom masculin

  • 1. Autrefois, soldat de la maison du roi appartenant à un des corps appelés « gardes ».
  • 2. Militaire de la gendarmerie nationale appartenant à la Garde républicaine.

garde

nom féminin

Expressions avec garde

garde

nom

  • Garde des Sceaux,

    ministre de la Justice, en France ; sous l'Ancien Régime, officier amovible chargé de la garde des sceaux pendant l'absence ou la disgrâce du chancelier. (Cette charge fut supprimée en 1790.)
  • Garde du corps,

    homme qui appartient au service de protection de quelqu'un, qui est spécialement chargé de veiller sur sa sécurité.
  • Garde rouge,

    membre d'un mouvement de jeunesse chinois constitué pour soutenir Mao Zedong (1964-1969). [Utilisés par Mao Zedong au cours de la Révolution culturelle pour destituer les autorités académiques et les cadres du parti, les gardes rouges étaient divisés en nombreux groupes concurrents et violemment hostiles les uns aux autres. Ils furent envoyés à la campagne à partir de 1969.]

garde

nom masculin

  • Garde champêtre,

    agent communal assermenté chargé de sanctionner les infractions rurales et de chasse, qui concourt au maintien de la tranquillité publique.
  • Garde de navigation,

    agent chargé de la surveillance et de la police des voies navigables.

    Synonyme :

    garde-canal

  • Garde d'honneur,

    jeune soldat d'un corps de cavalerie d'élite du premier Empire créé par Napoléon en 1805, dissous en 1806 et réformé en 1813.
  • Garde forestier,

    employé chargé de la surveillance d'une certaine étendue de forêt.
  • Garde maritime,

    agent chargé de surveiller les côtes et de faire exécuter les règlements de la police de la navigation et de la pêche.
  • Garde particulier,

    personne agréée par l'Administration et engagée par un propriétaire pour surveiller ses domaines (on distingue le garde forestier, le garde-chasse, le garde champêtre particuliers).

Mots proches

Dans la locution « îles [britanniques] », faut-il mettre une majuscule à l'adjectif « britanniques » ?