dont

pronom relatif invariable

(latin populaire de unde, d'où)

Définitions de dont


  • S'emploie pour relier une relative à un antécédent et comme substitut d'un complément précédé de de : Voici la personne dont je vous ai parlé. Tout dépend de la manière dont il agira.

Homonymes de dont


  • dom nom masculin
  • don nom masculin
  • dom nom masculin
  • don nom masculin
  • d'on pronom personnel
  • donc conjonction

Difficultés de dont


  • EMPLOI

    Dont peut représenter des personnes ou des choses, et s'emploie pour de qui, duquel, desquels, etc. : une personne dont j'ai oublié le nom ; ces voyageurs, dont beaucoup viennent de loin ; le mal dont il est atteint ; le métal dont est fait ce bijou. Remarque Dont équivaut ainsi à un complément introduit par de : le nom de la personne..., beaucoup de ces voyageurs..., il est atteint du mal..., ce bijou est fait du métal...

    Dont ne peut pas dépendre d'un complément introduit par une préposition. On dit la personne au sort de laquelle je m'intéresse (et non : *la personne dont je m'intéresse au sort) ; le pays sur le sol duquel j'ai posé le pied (et non : *le pays dont j'ai posé les pieds sur le sol).
    remarque
    Un tel emploi est cependant possible si dont est également complément d'un autre mot de la relative qui n'est pas introduit par une préposition. « L'autre, dont les cheveux flottent sur les épaules » (A. France) : dont est complément à la fois de cheveux et de épaules (les cheveux de l'autre, les épaules de l'autre).

    Dont exclut l'emploi du pronom en ou d'un adjectif possessif en rapport avec son antécédent dans la même proposition. On dit : les personnes présentes, dont je connais plus de la moitié (et non : *dont j'en connais plus de la moitié) ; l'enfant dont on aperçoit la frimousse sur la photo (et non: *l'enfant dont on aperçoit sa frimousse...).

    C'est cela dont / c'est de cela que. Les deux constructions sont également correctes : c'est cela dont j'ai besoin ; c'est de cela que j'ai besoin.
    recommandation :
    Éviter en revanche de mêler les deux constructions (*c'est de cela dont).

    Dont / d'où. Aujourd'hui, dont n'est plus employé au sens concret pour marquer le mouvement hors d'un lieu. On dit : le pays d'où il vient, la maison d'où il est sorti. En revanche, il est employé pour marquer la provenance, l'origine : la famille dont il est issu.
    remarque
    Dont, étymologiquement, signifie exactement « d'où » (latin de unde).

Mots proches

Laquelle de ces cours de justice prend une majuscule ?