deuil

nom masculin

(ancien français duel, du bas latin dolus, douleur)

Définitions de deuil


  • Perte, décès d'un parent, d'un ami : Avoir un deuil dans sa famille.
  • Douleur, affliction éprouvée à la suite du décès de quelqu'un, état de celui qui l'éprouve : Le pays est en deuil, il pleure ses morts.
  • Signes extérieurs liés à la mort d'un proche et consacrés par l'usage : Porter le deuil.
  • Temps pendant lequel on porte ces signes extérieurs : Son deuil dura six mois.
  • Cortège funèbre : C'est le veuf qui conduira le deuil.
  • Processus psychique mis en œuvre par le sujet à la perte d'un objet d'amour externe.

Expressions avec deuil



  • Familier. Avoir les ongles en deuil,

    avoir les ongles malpropres, bordés de noir.
  • De deuil,

    se dit des vêtements, des signes portés en cas de deuil.
  • Familier. Faire son deuil de quelque chose,

    y renoncer, se résigner à la perte de quelque chose.
  • Grand deuil,

    costume complet de deuil.
  • Prendre le deuil de quelque chose,

    manifester par une tristesse plus ou moins affectée que l'on est ennuyé de la perte de quelque chose.
  • Psychanalyse

    Travail de deuil,

    processus psychique par lequel le sujet parvient progressivement à se détacher d'un être cher qui est mort.

Synonymes de deuil


Douleur, affliction éprouvée à la suite du décès de quelqu'un,...

Synonymes :

Cortège funèbre.

Synonyme :


Citations avec deuil


  • François Maynard (Toulouse 1582-Aurillac 1646)
    Académie française, 1634
    Si je voyais la fin de l'âge qui te reste
    Ma raison tomberait sous l'excès de mon deuil
    Je pleurerais sans cesse un malheur si funeste,
    Et ferais, jour et nuit, l'amour à ton cercueil.

    Stances, la Belle Vieille
  • Charles Perrault (Paris 1628-Paris 1703)
    À l'ouïr sangloter et les nuits et les jours,
    On jugea que son deuil ne lui durerait guère.

    Peau-d'Âne
  • Rainer Maria Rilke (Prague 1875-sanatorium de Val-Mont, Montreux, 1926)
    Tuer est une forme de notre deuil vagabond
    Les Sonnets à Orphée, II, XI
    Töten ist eine Gestalt unseres wandernden Trauerns
    Die Sonette an Orpheus, II, XI

Mots proches

« Qu'y a t il de plus tape à l'œil que le faux marbre ? ». Combien doit-on mettre de traits d'union dans cette phrase ?