Accueil > langue française > dictionnaire > contestation n.f.

contestation

nom féminin

(latin contestatio, -onis)

  • 1. Action de contester, de ne pas admettre quelque chose ; discussion : La contestation d'un droit.

    Synonyme :

    objection

    Contraires :

    acceptation - reconnaissance

  • 2. Débat, dispute, querelle, controverse, différend sur une question litigieuse.

    Synonymes :

    débat - démêlé - différend - dispute - litige - querelle

  • 3. Action de remettre en cause l'ordre social, politique, économique établi et de critiquer systématiquement les institutions existantes et l'idéologie dominante.

Expressions avec contestation

  • Action en contestation d'état,

    action judiciaire ouverte à une personne qui a une possession d'état non conforme à son acte de naissance.

Difficultés de contestation


  • GENRE

    Féminin.

  • EMPLOI

    Ne pas confondre les deux locutions de sens proche sans conteste et sans contestation.

    Sans conteste = sans discussion possible ; incontestablement. Cette loi est sans conteste nécessaire.

    Sans contestation = sans opposition ni réclamation. La loi a été votée sans contestation. Mais la locution sans contestation est synonyme de sans conteste si elle est suivie de l'adjectif possible : cette loi est nécessaire, sans contestation possible.


Citations avec contestation


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    On dit que les nouvelles générations seront difficiles à gouverner. Je l'espère bien.
    Propos sur l'éducation, P.U.F.
  • Marcel Arland (Varennes-sur-Amance 1899-Saint-Sauveur-sur-École, Seine-et-Marne, 1986)
    Académie française, 1968
    Ma sympathie tend toujours vers la révolte, de quelque parti qu'elle s'élève.
    Étapes, Gallimard
  • Georg Brandes (Copenhague 1842-Copenhague 1927)
    Le fait qu'une littérature ne mette rien en discussion signifie qu'elle est en train de perdre toute signification.
    Principaux courants de la littérature du XIXe siècle
  • Robert Garnier (La Ferté-Bernard 1545 ?-Le Mans 1590)
    Mais la jeunesse ardente et prompte aux changements
    Toujours mit sous le pied nos admonestements.

    Les Juives
  • Charles Forbes, comte de Montalembert (Londres 1810-Paris 1870)
    Académie française, 1851
    Pauvre France, […] avais-tu donc besoin pour dernière épreuve, pour dernier affront, d'endurer la tyrannie des écoliers !
    Œuvres polémiques et diverses, I
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Un intellectuel, pour moi, c'est cela : quelqu'un qui est fidèle à un ensemble politique et social, mais qui ne cesse de le contester.
    Propos recueilli dans le Nouvel Observateur, 19-25 juin 1968

Mots proches

« Les opérettes que j'ai [entendu] chanter. » Comment faut-il écrire « entendu » ?