ban

nom masculin

(francique *ban)

Définitions de ban


  • Pouvoir de commandement du seigneur ; proclamation publique d'un ordre, d'un événement ; convocation des vassaux par le seigneur ou le roi pour le service militaire ; ensemble des vassaux convoqués ; condamnation au bannissement.
  • Roulement de tambour et sonnerie de clairon précédant (ouverture du ban) ou clôturant (fermeture du ban) certaines cérémonies militaires (remise de décoration par exemple).
  • Dans certaines communes, arrêté municipal fixant la date à laquelle peuvent être exécutés certains travaux agricoles (ban de moisson, ban de fauchaison…).

Expressions avec ban



  • À ban,

    en Suisse, interdit d'accès (en parlant d'un terrain, d'une propriété).
  • Être en rupture de ban,

    pour un banni, rentrer illégalement sur le territoire national ; avoir rompu avec les contraintes imposées par son milieu, par la société : Un jeune bourgeois en rupture de ban.
  • Mettre quelqu'un au ban de la société,

    le déclarer indigne, le dénoncer au mépris public.
  • Un ban pour quelqu'un,

    invitation faite à l'assistance d'applaudir d'une manière rythmée en l'honneur de quelqu'un.

Homonymes de ban


  • banc nom masculin

Difficultés de ban


  • ORTHOGRAPHE ET SENS

    Ne pas confondre ces deux mots.

    Ban = condamnation à l'exil, au bannissement (n'est plus employé que dans les expressions être en rupture de ban et être mis au ban de la société).

    Banc, avec un c = siège. Être au banc (ou sur le banc) des prévenus, des accusés.

Mots proches

Que signifie le radical grec « lith », présent dans des mots comme « néolithique » ou « coprolithe » ?