En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rio de Janeiro

Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

Ville du Brésil, capitale de l'État de Rio de Janeiro, sur l'océan Atlantique.

  • Population : 5 940 224 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Cariocas
  • Population pour l'agglomération : 11 959 725 hab. (estimation pour 2011)

Archevêché. Trois universités. Musées (national des Beaux-Arts, d'Art moderne, etc.).

GÉOGRAPHIE

La ville s'étend sur les rives et les îles de la baie de Guanabara. Des reliefs granitiques en forme de pitons, dont le plus célèbre est le Pain de Sucre, la végétation tropicale (moyenne annuelle de 23,5 °C), les rivages bordés de plages composent un paysage d'une grande beauté. La ville, découverte par un Portugais en 1502, prit de l'importance avec la construction d'une route la reliant aux mines d'or du Minas Gerais, au début du xviiie s. Elle devient capitale du Brésil et accueille en 1808 Jean VI, expulsé du Portugal par les armées napoléoniennes.

Au cours du xixe s., la croissance se poursuit avec le développement du commerce et de la banque, de la caféiculture, des chemins de fer et de la navigation. La ville triple sa population entre 1935 (2 millions d'habitants) et 1980, autant par accroissement naturel que par l'arrivée de nombreux migrants. Au N., le port est entouré de quartiers où se mêlent industries et résidences ouvrières (le quartier complexe d'Alemão est relié au centre par un téléphérique de 3,4 km) ; le Sud regroupe les quartiers de résidence aisée près des plages célèbres (Copacabana). Les bidonvilles (favelas), qui s'accrochent souvent à des pentes abruptes, regroupent encore environ 25 % de la population, dans des quartiers assez centraux. La ville bénéficie de deux lignes de métro. Rio a perdu en 1960 son rôle de capitale fédérale. Elle a néanmoins gardé certains de ses anciens services, et le tertiaire représente les trois quarts de l'emploi total (administration, commerce et tourisme [culminant avec le carnaval]). Le secteur industriel est cependant diversifié (textile, alimentation, tabac, chimie, métallurgie, constructions mécaniques et électriques, meubles, papier, etc.).

Deux aéroports, un port de voyageurs et de commerce (trafic de 20 Mt) montrent l'importance de la fonction de carrefour national et international. — En 1992, la ville a accueilli la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement (dite « Sommet de la Terre »).

Rio de Janeiro a été désignée pour organiser les jeux Olympiques d'été de 2016.

Le paysage de la ville, avec les jardins botaniques, créés en 1808, le mont Corcovado avec sa statue du Christ, la chaîne de collines autour la baie de Guanabara et les vastes paysages le long de la baie de Copacabana sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2012.