En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

carnaval

(italien carnevale, mardi gras, du latin médiéval carnelevare, ôter la viande)

Carnaval de Rio de Janeiro
Carnaval de Rio de Janeiro

Réjouissances auxquelles on se livre durant ce temps, et en particulier durant les jours gras.

Événement spectaculaire servant à exprimer le chaos, à renverser les hiérarchies sociales, le carnaval symbolise aussi la régénération du monde. Le christianisme l'a associé au carême : c'est un moment de défoulement et de bombance, juste avant l'entrée dans la période de jeûne de quarante jours précédant Pâques.

La diversité des traditions

Le carnaval urbain date du xiiie s. Le corso carnavalesque, apparu en Italie, parodie les entrées princières dans les villes et les processions religieuses. Diverses influences nourrissent ensuite les nombreuses formes de carnavals qui se répandent en Europe à partir de la Renaissance : les jeux du monde à l'envers (concours de mensonges, de blasphèmes, charivaris, sotties) en France ; l'héritage grec et latin des saturnales et des bacchanales en Italie ; le merveilleux et le dérisoire exprimés en Allemagne par le thème de la nef des fous.

Le principe du carnaval a sans cesse évolué avec les époques. Il est devenu aristocratique à Venise au xviiie s. ; les décors en carton-pâte ont assuré la célébrité mondiale du carnaval de Nice à la Belle Époque et les cortèges de chars ont vu le jour vers 1870 à Rio de Janeiro et à La Nouvelle-Orléans.

Les principaux carnavals

Plusieurs carnavals traditionnels sont encore vivants. En France, outre celui de Nice, les carnavals des villes du Nord sont particulièrement remarquables. Dans le Sud-Est on peut citer, pour son ancienneté, celui de Limoux.

Ailleurs, en Europe, les plus connus sont les carnavals de Binche (Belgique), de Cologne (Allemagne), de Bâle (Suisse), de Venise et de Viareggio (Italie), de Tenerife (Canaries), et, hors d'Europe, ceux de Rio (Brésil) et de Trinidad (Caraïbes).