En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angers

Angers
Angers

Chef-lieu du département de Maine-et-Loire, ancienne capitale de l'Anjou, à 296 km au S.-O. de Paris, sur la Maine.

  • Population : 151 957 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Angevins
  • Population pour l'agglomération : 215 132 hab. (recensement de 2009)

GÉOGRAPHIE

Dans un resserrement de la Maine, au cœur d'une remarquable convergence de voies naturelles (valorisée par le rail et surtout la route), au contact du Massif armoricain (Segréen et Mauges) et des pays de Loire (Baugeois et val d'Anjou), Angers est un centre de services (cour d'appel, évêché, foires, marché d'intérêt national), culturel (université d'État et facultés catholiques, École d'application du génie, école d'arts et métiers ; siège du centre national de danse contemporaine) et aussi industriel (fonderie, liqueurs, électronique, informatique, projecteurs, aéronautique). La ville est le centre d'une communauté d'agglomération, Angers Loire Métropole, qui regroupe 31 communes.

HISTOIRE

Angers devint, grâce aux Plantagenêts, la capitale d'un grand État féodal. (→ Anjou.) Au xviie s. et au xviiie s., profitant du trafic fluvial, des industries s'y créèrent (textiles, corderies, raffineries) et, aux xixe et xxe s., de nouvelles voies de communication accrurent encore l'importance de la ville.

BEAUX-ARTS

Église romane Saint-Martin. Ancienne abbaye Saint-Aubin (tour du xiie s., bâtiments du xviie s.). Édifices gothiques à voûtes bombées dites « angevines » (xiie-xiiie s.) : cathédrale Saint-Maurice, à nef unique (portail sculpté, vitraux, trésor), églises de la Trinité et Saint-Serge, grande salle de l'ancien hôpital Saint-Jean. Château, forteresse aux 17 grosses tours reconstruite par Saint Louis. Musée des Beaux-Arts dans le logis Barrault, de la fin du xve s. ; galerie David d'Angers dans une ancienne église ; musée Turpin de Crissé dans le logis Pincé, de la Renaissance. Le château abrite un musée de la Tapisserie (célèbre tenture de l'Apocalypse), tandis que le Chant du monde de Lurçat est exposé à l'hôpital Saint-Jean.