En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sigismond de Luxembourg

Couronnement de Sigismond de Luxembourg
Couronnement de Sigismond de Luxembourg

(Nuremberg 1368-Znaim, aujourd'hui Znojmo, 1437), roi de Hongrie (1387-1437), roi des Romains (1410-1433), empereur (1433-1437), roi de Bohême (1419-1437), fils de l'empereur Charles IV.

Fils de l'empereur Charles IV et d'Élisabeth de Poméranie, il devient roi de Hongrie en 1387. À la tête d'une croisade contre les Turcs, il est battu à Nicopolis (1396). Pour mettre fin au schisme d'Occident, il convoque le concile de Constance en 1414, qui condamne Jan Hus à mort, malgré le sauf-conduit qu'il lui a adressé (1415). À la mort de son frère Venceslas (1419), roi de Bohême, il ne peut s'imposer aux Tchèques qui voient en lui le responsable de la mort de Hus. En 1421, il est déposé par la diète de Čáslav. Il tente de reconquérir la Bohême par la force, mais ses troupes sont vaincues par les armées hussites de Žižka et de Prokop. Pour restaurer son autorité, il se rend en Italie; couronné roi d'Italie à Milan (1431), puis empereur à Rome (1433), il obtient l'appui du pape Eugène IV à la réunion du concile, à Bâle (→ concile de Bâle). Après la défaite des extrémistes hussites en 1434, il peut négocier avec l'aile modérée et signe en 1436 les Compactata de Jihlava qui créent un modus vivendi. Il est alors reconnu roi de Bohême (1436). Il avait marié, en 1422, sa fille Élisabeth à Albert V de Habsbourg, duc d'Autriche, qui lui succéda en Hongrie et en Bohême.

Pour en savoir plus, voir l'article République tchèque : histoire.