En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Husayn ibn Ali

Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie

(Istanbul vers 1856-Amman 1931), roi du Hedjaz (1916-1924).

Il succède à son père Ali comme chérif de La Mecque, et demeure vassal de l'Empire ottoman jusqu'à la Première Guerre mondiale. En 1915, il devient un des pivots de la politique « arabe » de la Grande-Bretagne. À l'issue des négociations qui ont lieu avec sir Henry McMahon (1862-1949), haut-commissaire britannique en Égypte, Londres s'engage à soutenir la création d'un État arabe indépendant limité à l'est par l'Iran, au sud par le golfe Persique et l'océan Indien (à l'exception d'Aden), et à l'ouest par la mer Rouge et la Méditerranée sous certaines réserves.

Fort du soutien anglais, le chérif Husayn appelle à la « guerre sainte » contre l'occupant turc (juin 1916) et se proclame malik ou roi des pays arabes, mais n'est reconnu par les Alliés que comme roi du Hedjaz. Ses troupes, organisées par les Britanniques (notamment par T. E. Lawrence) font campagne en Arabie contre les troupes turco-allemandes et, voulant étendre sa domination sur d'autres territoires de l'Arabie, il est amené dès 1919 à entrer en lutte avec l'émir du Nadjd, Abd al-Aziz ibn Saud, qui le bat et s'empare de La Mecque. Husayn abdique en 1924 en faveur de son fils aîné Ali ibn Husayn.

Pour en savoir plus, voir les articles Empire ottoman, Hedjaz.