En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Brian Eno

Compositeur et producteur de rock progressif et de musique expérimentale britannique (Woodbridge, Suffolk, 1948).

Destiné à l'origine aux beaux-arts, Brian Eno, d'origine finlandaise, s'intéresse dès son adolescence à la musique électronique, invente de nouveaux procédés et flirte avec l'avant-garde. Défenseur de l'idée « qu'on peut faire de la musique sans apprendre un instrument », il rejoint Roxy Music en 1971, où il parvient à modifier le son des instruments traditionnels, et du rock en général. En 1973, il quitte le groupe pour d'autres excentricités visuelles et orchestrations déconcertantes. Il collabore avec Robert Fripp, qu'il avait rencontré sur l'enregistrement du disque de Robert Wyatt, Little Red Record, à des albums étranges et dissonants. Il enregistre ensuite un album solo, Here Comes The Warm Jets (1974), avec ses anciens partenaires de Roxy et se produit avec d'ex-membres du Velvet Underground (John Cale, Nico). Fasciné par les enregistreurs et les nouvelles possibilités sonores, il fonde son propre label (Obscure) et sa structure de production, où se croiseront David Bowie (avec qui il travaille sur les albums Low, Heroes et Lodger, entre 1977 et 1979), Talking Heads, Ultravox, Devo et la New York No Wave (avec ses artistes comme DNA ou Teenage Jesus And The Jerks).

Un touche-à-tout. Sa discographie, véritable dédale de projets divers et excitants, comporte aussi bien des variations autour de la musique pour films (Music For Films, 1978), pour ascenseurs et aéroports (Music For Airports, 1979) que des essais symphoniques avec le Portsmouth Symphonia Orchestra. En 1980, il devient le partenaire de Daniel Lanois (avec qui il enregistre, en 1983, Apollo : Atmosphere And Soundtracks, auquel participe son frère, Roger Eno), puis le producteur d'un U2 avide de sonorités ambiantes et industrielles (sur les albums The Unforgettable Fire et The Joshua Tree).

Ce « non-musicien » autoproclamé (auteur d'un essai théorique intitulé Music For Non Musicians), chercheur forcené, a touché à tout (de Genesis à Philip Glass) et a eu, comme producteur, chanteur, clavier ou compositeur, une influence majeure sur la musique des années 1970 à 1990. Penseur, découvreur (ses essais ambient ont servi de jalons pour le mouvement new age et le minimalisme), il pratique sans cesse la remise en question. Il a été le premier à concevoir le processus d'enregistrement comme une méthode de composition (ancêtre du sampling, omniprésent dans le rap et la techno). My Life In The Bush Of Ghost, réalisé en 1981, avec David Byrne des Talking Heads, un album fait d'enregistrements de sons de pays du tiers-monde, sonne comme le précurseur de la world music. Bien qu'il n'ait jamais vendu énormément de disques ni eu beaucoup de hits, ce personnage fondamental de la musique moderne, amateur de peinture et de vidéo, est à l'origine d'une nouvelle conception du son. Personnage discret, mais toujours à l'écoute des nouveaux courants, il a traversé sans encombre des mouvements musicaux aussi divers que le rock, le punk, la world music ou la techno. Plus récemment, on lui doit en grande partie le retour en grâce de Bowie, avec qui il enregistre l'album 1 Outside en 1995.