En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alcide De Gasperi

Homme politique italien (Pieve Tesino, Trentin, 1881-Sella di Valsugana 1954).

Originaire d'une province autrichienne, il participe dès sa jeunesse au mouvement irrédentiste et dirige le journal Il Trentino, puis, en 1911, est élu au Parlement autrichien. Devenu citoyen italien, il préside à Bologne, en 1919, le premier congrès du parti populaire italien, d'inspiration démocrate-chrétienne. Élu député de Trente (1921), il devient président du groupe parlementaire du P.P.I., mais il est arrêté par le gouvernement fasciste. Condamné à 4 ans de prison en 1926, il est libéré 16 mois sur intervention de Pie XI. Après la chute du régime fasciste, la Démocratie chrétienne, dont il devient très vite le chef, s'impose comme l'une des principales forces politiques. De Gasperi rentre en 1944 dans le cabinet Bonomi, puis Parri, avant de devenir le 10 décembre 1945 président du Conseil, poste qu'il occupera jusqu'en 1953. Après s'être séparé des communistes, puis des socialistes de la tendance Nenni, il gouverne en coalition avec les partis politiques du centre, sans pourtant s'assurer leur collaboration d'une manière stable. Il conclut les traités de Paris (1947), fait voter la nouvelle constitution (1948) et travaille au relèvement économique du pays (réforme agraire, création de la Caisse du Midi [1950] pour le développement du Mezzogiorno, etc.). Après l'échec de son huitième gouvernement, le premier monocolore, il demeure secrétaire général de son parti jusqu'en juillet 1954 et est élu président de l'assemblée de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier (mai 1954).