En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ornette Coleman

Ornette Coleman
Ornette Coleman

Saxophoniste de jazz américain (Fort Worth 1930-New York 2015).

Il fut l'un des créateurs du free jazz.

Les titres des premiers disques enregistrés par Ornette Coleman en 1958 et 1959 sont révélateurs : Something Else !, Tomorrow Is the Question, The Shape of Jazz To Come, Change of Century ; sa musique dessine déjà les contours du jazz futur. Ce fut un tollé (presque) général ; quelques musiciens, dont John Lewis, pianiste du Modern Jazz Quartet, encouragèrent sa démarche pour revivifier « le jazz moderne, jadis si audacieux et révolutionnaire, devenu, à maints égards, quelque chose d'établi et de conventionnel » (dira Coleman). Avec son saxophone en plastique blanc, il partage sa spontanéité créatrice avec Don Cherry, le contrebassiste Charlie Haden et le batteur Billy Higgins, qui assurera un tempo classique. Allant plus loin, son disque-manifeste, Free Jazz (1960), va faire l'effet d'une bombe, puisqu'il propose une musique libérée ; le musicologue Gunther Schuller déclare : « Son inspiration musicale opère dans un monde non limité par les mesures conventionnelles, les changements d'accords habituels et le chemin tout tracé. » Après deux ans d'inactivité, il reviendra en trio, avec Davis Izenzon et Charles Moffett, et, en plus de l'alto, jouera de la trompette et du violon d'une façon peu orthodoxe qui fera grincer bien des dents.

Improvisateur contesté, Ornette Coleman fut plus rapidement accepté comme compositeur ; en 1972, il crée une œuvre pour son quartette et orchestre symphonique, Skies of America, construite d'après sa théorie de « l'harmolodie, selon laquelle toutes les mélodies, toutes les harmonies, tous les rythmes et tous les temps sont égaux ». Il fera ensuite appel à des instruments électriques (deux guitares, deux basses) dans Prime Time, où s'entrecroisent et se superposent free, rock (→ jazz-rock) et funk.

Il décède le 11 juin 2015 à l'âge de 85 ans.