En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alekseï Alekseïevitch Broussilov

Général russe (Saint-Pétersbourg 1853-Moscou 1926).

Sorti de l'École des pages, il prend part à la guerre russo-turque de 1877-1878 (→ crises et guerres des Balkans) et commande une division de cavalerie. À la tête de la VIIIe armée en 1914, il passe les Carpates et pénètre en Hongrie. Commandant du front S.-O. dès 1915, il se rend célèbre par l'offensive qu'il mène contre les forces allemandes d'August von Mackensen pour soulager le front français de Verdun (1916). Après avoir libéré 40 000 km2 et fait 400 000 prisonniers, il doit s'arrêter en raison de la désorganisation de son armée. Nommé généralissime après l'abdication de Nicolas II (mars 1917), il ne parvient pas à reprendre en main ses troupes. Il est remplacé le 1er août par Lavr Kornilov, et se rallie au régime soviétique. Il est grièvement blessé à Moscou en octobre 1917 et amputé d'une jambe. Il siège en 1920 au conseil consultatif militaire de l'U.R.S.S., mais cesse rapidement de jouer un rôle actif.