En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Muhammad Bukharruba, dit Houari Boumediene

Houari Boumediene
Houari Boumediene

Homme d'État algérien (Héliopolis 1932-Alger 1978).

Issu de la petite paysannerie, Houari Boumediene suit d'abord des études dans une école coranique, puis les poursuit à Constantine, à Tunis et enfin au Caire. Au début de l'insurrection pour l'indépendance de l'Algérie, en 1954, il gagne les rangs du Front de libération nationale (F.L.N.), se spécialise dans les questions logistiques avant d'être nommé chef de la cinquième wilaya, ou région militaire, en Oranie. Il gravit progressivement les échelons de la hiérarchie au sein du F.L.N., dont il finit par diriger en 1960 l'état-major. Ministre de la Défense (1962) et vice-président du gouvernement (1963), il renverse Ben Bella en 1965 à la faveur de troubles en Kabylie et prend le pouvoir. Président de la République, il instaure un régime militaire qui provoque une opposition interne, réduite au silence (1967-1968). Il poursuit la gestion socialiste initiée par Ben Bella, mais en lui donnant un caractère centralisateur : il nationalise les industries — une politique favorisée par la flambée des cours du pétrole, dont l'Algérie est grande exportatrice. Il reste comme l'un des représentants majeurs des pays non alignés.