En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nikolaï Ivanovitch Boukharine

Économiste et homme politique soviétique (Moscou 1888-Moscou 1938).

Membre du comité du parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR), Boukharine rencontre Lénine à Cracovie en 1912 et aide Staline à Vienne dans la rédaction de sa brochure le Marxisme et la question nationale. Il entre en contact avec Léon Trotski et rédige des articles dans Novyï Mir.

En février 1917, il gagne la Russie par le Japon. Il soutient les thèses d'avril. Il devient, en décembre 1917, rédacteur en chef de la Pravda – poste qu'il occupera dix ans – et apparaît comme le théoricien du parti.

Lénine le charge de rédiger avec Ievgueni Preobrajenski (1886-1938 ?) un ABC du communisme, qui paraît en 1920 sous sa seule signature. La même année, il publie l'Économie de la période de transition, où il justifie la période de la dictature du prolétariat, puis, en 1921, la Théorie du matérialisme historique. Il se prononce avec Léon Trotski pour la militarisation du syndicat lors de la discussion sur les syndicats en 1921 ; puis il écrit l'Impérialisme et l'Accummulation du capital, contre les thèses de Rosa Luxemburg et Mikhaïl Tougan-Baranovski (1865-1919).

Celui que Lénine appelle dans son testament « l'enfant chéri du parti » est le cerveau de la N.E.P. (nouvelle politique économique, instaurée en 1921 et poursuivie jusqu'en 1929). Il est alors chargé de missions à l'étranger et prend la direction des Izvestia en 1933. Mis en accusation lors des procès de Moscou, pendant la période de la grande terreur (1936-1938), Boukharine est condamné à mort puis exécuté. Il est réhabilité en 1988.