En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri François d'Aguesseau

Le chancelier Henri d'Aguesseau
Le chancelier Henri d'Aguesseau

Chancelier de France (Limoges 1668-Paris 1751).

Un des meilleurs juristes de son temps

Fils d'Henri d'Aguesseau, intendant du Languedoc, apparenté par sa mère à Omer Talon et par sa femme aux Lefèvre d'Ormesson, il devient avocat général au parlement de Paris (1690), procureur général (1700), puis chancelier et garde des Sceaux (1717). D'Aguesseau a longtemps incarné les principes du gallicanisme. Après avoir interdit l'entrée en France du bref pontifical condamnant le P. Quesnel (1708), il s'emploie à rendre inapplicable la bulle Unigenitus, dont il demande cependant l'enregistrement (1720).

Cette riche personnalité n'est pas exempte de contradictions. Ainsi, il s'oppose au système de Law et publie en 1719 un Mémoire sur la Compagnie des Indes, dans lequel il dénonce la spéculation comme sapant les fondements de la société, par nature établie sur les privilèges de la naissance. Mais c'est aussi un rationaliste, disciple de Malebranche, et un humaniste, qui signe en 1746 l'autorisation de parution de l'Encyclopédie.

Par son œuvre de juriste (ses Grandes Ordonnances, sur les donations [1731], les testaments [1735], les substitutions [1747], et ses nombreux projets destinés à unifier et clarifier la législation et à substituer le droit écrit à la coutume), il apparaît comme un précurseur du Code civil. Il révèle à plusieurs reprises son indépendance d'esprit, et est privé des sceaux (1718-1720 ; 1722-1737) pour s'être opposé à Law puis à Guillaume Dubois. Après la mort de Fleury (1743), il devient l'un des plus importants personnages de l'État. Il se démet de ses fonctions en 1750.

Pour en savoir plus, voir les articles Louis XIV, le royaume de France sous Louis XIV.