En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Issayas Afeworki

Homme d’État érythréen (Asmara 1946).

Militant du Front de libération de l’Érythrée (FLE) dès 1966, de confession chrétienne, il rejoint en 1977 le Front populaire de libération de l’Érythrée (FPLE) alors que le colonel Mengistu installe son pouvoir absolu en Éthiopie après avoir renversé trois ans auparavant l’empereur Hailé Sélassié. Secrétaire général de ce mouvement en 1987, il mène l’offensive décisive, en 1991, en coordination avec le Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (FDRPE) contre la dictature éthiopienne et forme son premier gouvernement à Asmara tandis que Meles Zenawi, chef de la guérilla du Tigré (principale composante du FDRPE) fait de même de son côté à Addis Abeba. Ce dernier facilite l’accession à l’indépendance de l’Érythrée, approuvée par référendum en 1993, mais les relations entre les deux pays se détériorent à partir de 1998, conduisant à des incidents de frontière puis à une guerre ouverte, qui malgré l’accord de paix (2000) et la présence de la force d’interposition de l’ONU, s’est transformée en affrontement larvé. À la tête de l’État depuis l’indépendance, I. Afeworki a fait de l’ancienne guérilla un parti unique (Front populaire pour la justice et la démocratie, FPJD) et militarisé un pays qui, engagé de nouveau indirectement dans la guerre civile en Somalie après l’avoir été au Soudan, peine à sortir du marasme économique en raison même de ces tensions politiques en Afrique de l’Est.

Pour en savoir plus, voir les articles Érythrée, Éthiopie, Somalie.