En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

de Broglie

Famille française originaire du Piémont.

Issue d'Hubert Broglia (ou Broglio), seigneur de Chieri au milieu du xiiie s., cette famille passa au service de la France en 1643. Victor Maurice (1646-château de Buhy, Val-d'Oise, 1727), comte de Broglie, maréchal de France (1724), participa à la plupart des guerres de Louis XIV.— Son fils François Marie II (Paris 1671-Broglie 1745), duc de Broglie, maréchal de France (1734) et diplomate, fut ambassadeur en Angleterre (1724) et battit les Autrichiens à Parme et à Guastalla (1734) lors de la guerre de la Succession de Pologne. En 1742, Louis XV érigea sa terre de Ferrière (Normandie) en duché sous le nom de Broglie.— Victor François (1718-Munster 1804), duc de Broglie, fils du précédent, se distingua à la bataille de Bergen (1759), pendant la guerre de Sept Ans, et fut promu maréchal de France (1759). Commandant les troupes rassemblées près de Versailles puis ministre de la Guerre (juillet 1789), il dut émigrer à Trèves.— Victor (Paris 1785- Paris 1870), duc de Broglie, petit-fils du précédent, fut président du Conseil en 1835-1836. (Académie française, 1855.) — Albert (Paris 1821-Paris 1901), duc de Broglie, fils du précédent, il dirige l'opposition monarchique sous la iiie République. Responsable de la chute de Thiers, le 24 mai 1873, il est président du Conseil en 1873-1874. En 1877, chargé de former le gouvernement, il prend successivement les Affaires étrangères et l'Intérieur, et tente de réconcilier légitimistes et orléanistes. Voulant assurer l'Ordre moral et la restauration de la monarchie, il fait dissoudre par Mac-Mahon, au lendemain du 16 mai, la Chambre des députés, mais doit se retirer après les élections, qui ne lui sont pas favorables. (Académie française, 1862).