En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

The Ramones

Groupe américain de rock et de punk formé en 1974 à New York par John Cummings, alias Johnny Ramone (guitare), Douglas Colvin, alias Dee Dee Ramone, remplacé par C J. (basse), et Jeffrey Hyman, alias Joey Ramone, remplacé par Tommy Erdelyi, alias Tommy Ramone, puis en 1978 par Marc Bell, alias Marky Ramone (batterie).

Originaires du Queens (New York), les trois jeunes chevelus des Ramones font leurs débuts en mars 1974. Deux mois plus tard, le manager hongrois Tommy Erdelyi (alias Tommy Ramone) remplace Joey à la batterie, ce dernier accaparant le micro. Le quatuor se produit à maintes reprises au CBGB's, club new-yorkais où ils font figure de précurseurs du punk. En 1976, Danny Field (ex-manager du MC5 et des Stooges) leur déniche un contrat chez Sire. Ramones (1976), dont Judy Is A Punk et Now I Wanna Sniff Some Glue martèlent les ondes, leur fait une réputation de garage band dans la plus pure tradition du genre. Le public suit déjà. L'album suivant, The Ramones Leave Home (avec Suzie Is A Headbanger), confirme leur puissance. Rocket To Russia (1977) et Sheena Is A Punk Rocker offrent au groupe sa première apparition dans le Top 30 britannique.

Inépuisables. En mai 1978, Tommy Ramone est remplacé par l'ancien batteur de Richard Hell, Marky Ramone (Marc Bell). Pour fignoler End Of The Century (1980), les Ramones font appel à Phil Spector, et la reprise du Baby I Love You des Ronettes devient numéro 1 en Grande-Bretagne. En 1983, ils sont deux fois présents dans les bacs : Pleasant Dreams est de qualité, mais Subterranean Jungle, enregistré avec Walter Lure des Heartbreakers, séduit plus encore. Les albums se suivent et se ressemblent. Après une série intensive, avec Animal Boy (1986), Halfway To Sanity (1987), Brain Drain (1989), un certain C. J. remplace Dee Dee (qui continue d'écrire pour le groupe). Le 9 février 1994, ils célèbrent leurs vingt ans d'existence par un concert — le 2 000e — à Tokyo. Leur rock and roll dur, simpliste, le plus souvent joué sur trois ou quatre accords, a inspiré plus d'un groupe de la « génération X », Offspring, Green Day et L7 en tête.

Des morceaux au tempo rapide et imperturbable, expédiés en deux minutes sur une instrumentation classique : guitare, basse, batterie. L'« imagerie » s'adapte au modèle musical : blousons de cuir noir, jeans troués, T-shirts et tennis.